Gift +/- Vol.18 - Actualité manga

Gift +/- Vol.18

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 21 October 2021

Petit à petit, Cao parvient à ses fins, mûrement réfléchies depuis l'enfance, comme nous le confirme le tout début de ce 18e volume via un certain serment. Face à l'état actuel d'une Tamaki devenue incapable de désassembler les baleines, Takashi a entrepris de céder à l'alliance avec l'homme du continent, ce qui fait évidemment largement plus les affaires de ce dernier. le tout au grand dam de Kato, incapable d'accepter cette situation, et qui a donc pris sa décision: après avoir pris ses distances avec Takashi et avoir avoué de nombreuses choses dont il n'est pas fier à l'inspectrice Sakurada, il met la jeune femme en contact avec Ryû pour qu'elle puisse le contacter en cas de problème, et se met en route pour une mission suicide où il compte s'infiltre seul sur la bateau de Cao pour essayer de l'éliminer. Katô ne semble plus rien avoir à perdre au vu de son passé, ce qu'il va essayer de faire est un véritable sacrifice qui est sûrement sans retour... mais Sakurada peut-elle vraiment accepter ça ? Dans l'espoir de sauver son supérieur de la police malgré tout ce qu'il a pu faire, elle contacte rapidement Ryû, puis se rend aux abord du cargo de Cao pour surveiller la situation...

Si Katô s'affiche sur la jaquette, ce n'est donc pas pour rien. Bien sûr, Yuka Nagate n'oublie pas ses autres axes, entre l'inertie de Tamaki, les nouvelles enquêtes de Hirose pour essayer de percer certains mystères, et surtout les possibles conséquences de l'alliance de Takashi avec Cao via le rôle à venir de la dénommée Ailing. Mais l'ancien homme de confiance de Takashi est bel et bien au centre de la lecture ici, tout d'abord au travers de sa quête suicidaire pour tenter d'éliminer Cao. Il s'ensuit tout d'abord une infiltration un peu simpliste dans le fond, notamment car elle repose sur quelques éléments un peu aléatoires (que se serait-il passé si Ryû n'avait pas compris le truc ?), mais menée dans une ambiance assez sombre et brutale adéquate. Mais c'est surtout une fois que Katô se retrouve face à Cao que le récit se densifie, en apportant de nouvelles révélations sur le propre corps de Katô, sur pourquoi Masashi Akimitsu le considérait comme spécial, et sur de nouvelles choses concernant le développement de la médecine régénérative.

Il y a encore de légères facilités, des petites longueurs, des rallonges donnant l'impression que la mangaka étire parfois son récit sans trop de raisons, mais concrètement ce 18e volume de Gift± apporte à son tour des choses qui ont tout à fait de quoi relancer la machine.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.25 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News