Gangsta Cursed Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 22 Febuary 2019

Et voici venu le dernier tome de ce très bon spin-off. Spas a défait Maverick, et il est immédiatement trouvé par ses deux camarades, Striker et Beretta. Spas leur annonce alors qu'il quitte la Brigade, décision que les deux n'accepteront pas. Un combat à mort s'engage, et ne sera interrompu que part l'intervention de la guilde et surtout du chef du clan Christiano, Luca.
En parallèle de cela, Minimi s'est retrouvé à faire face à un Nicolas déchaîné et l'issue semble bien mal engagé pour l'éradicateur...

Il est temps pour Spas d'assumer ses choix et de faire face à ses anciens compagnons. Il a décidé de devenir un humain décent, mais ce n'est pas au goût de Striker et Beretta. La conversation tourne vite court, Striker perdant rapidement son sang froid.

« T'es qui toi ? T'es qui bordel ? »

Cette confrontation entre les deux anciens camarades est magistrale. Cette scène où Striker blesse Marco est tout bonnement sublime et sans doute la planche la plus marquante que nous ait faite Kamo Syuhei durant toute la série.
La fin de Minimi est également touchante. Malgré les atrocités qu'il a commise, le peu de background mis en place par l'auteur nous a permis de nous attacher à lui et de comprendre qu'il était le seul de la bande à ne pas tuer pour le plaisir.
Et enfin, nous passons au moment que l'on voulait voir : comment Spas est devenu Marco. Comment est-il devenu un membre imminent du clan Christiano avec un tel passé ? Tout cela grâce à Luca Christiano et à sa femme qui lui ont accordé une seconde et un moyen de se racheter. C'est également Luca qui lui donnera une nouvelle identité. Bien évidemment, on n'efface pas tout un passé en changeant de nom, mais cela permettra à Marco de trouver une nouvelle place et un nouveau départ.

Ce dernier tome est excellent et conclue de manière convaincante cet arc sur Marco. Bien que de nombreuses questions restent en suspens, cela a permis de connaître plus en profondeur certains personnages et de mieux comprendre certains enjeux dans la série principale. En tout cas, si vous aimez « Gangsta », je ne peux que vous conseillez ce spin-off qui a su démontrer sa qualité et surtout son utilité au fur et à mesure de ses 5 tomes. On peut remercier Kamo Syuhei pour son sérieux et son honnêteté dans ce travail, car il a su saisir l'âme de la série originelle tout en gardant un visuel assez proche, que ce soit au niveau du dessin et de la mise en scène.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News