Gangsta Cursed Vol.2 - Actualité manga

Gangsta Cursed Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 05 Décembre 2018

Les massacres se poursuivent à Ergastulum. La brigade Esminets continue de faire des ravages parmi les Crépusculaires et les Non-modifiés qui ont le malheur de prendre leur parti. Alors que la Guilde commence à intervenir et essaie de se débarrasser un à un des exterminateurs ; ces combats nous permettent d'en apprendre plus sur les membres de la brigade. 


Spas est de plus en plus perclus de doute. Et alors qu'il ne sait plus où il en est, son chemin va croiser celui de Constance, dont les parents ont été tués par Maverick, la chef de la brigade. Une confrontation avec Maverick qui sera bien plus qu'un simple duel de force...


Les combats sont légion dans ce tome et la violence s'empare de plus en plus d'Ergastulum. Mais l'ambiance des combats est bien différente du premier tome. On est loin des massacres unilatéraux des chapitres précédents, car les membres de la Guilde ont décidé de se lancer dans la bataille. On comprend vite que seuls les rangs A des indexés pourront espérer tenir tête aux exterminateurs, et encore, ce n'est pas une mince affaire quand ils se retrouvent face à un membre de la brigade. D'ailleurs la Guilde n'est pas la seule à s'opposer aux exterminateurs : les indexés du clan Monroe  vont rapidement se retrouver face à Striker et Beretta, les exterminateurs qu'on retrouvera dans Gangsta. Un duel qui apportera encore et toujours son lot de questions sur le personnage de Monroe, une des plus grandes énigmes de l'univers de Gangsta. 


Ces combats nous permettent d'ailleurs d'en savoir un peu plus sur certains membres de la brigade : bien évidemment, on comprend ce qui a poussé Spas à l'intégrer, et le lien assez particulier qu'il partage avec Maverick. Celle-ci nous apparaît d'ailleurs de plus en plus folle à lier, oscillant entre de la gentillesse sincère envers les membres de sa brigade et de véritable accès de folie meurtrière pour tout ce qui touche les Crépusculaires. L'autre membre de la brigade qui est mis en avant est Minimi, un personnage assez intriguant. Autant, on avait plus ou moins compris les intentions de chacun dans le premier tome : le plaisir de tuer pour Striker et Beretta, un désir accru de justice pour Spas et Maverick. Mais Minimi était une énigme, tuant de sang-froid les Crépusculaires mais sans vraiment de raison. On comprend maintenant que le jeune homme a vécu dans le dénuement, jusqu'au jour où il découvre qu'il pouvait tuer pour se faire de l'argent, et rendre sa famille heureuse.


Autre personnage qui commence à prendre de l'ampleur : Luca Christiano, le père de Loretta. C'était à prévoir vu que ce spin-off se concentre sur Spas/Marco et que l'on connaît le lien qui l'unit à cette famille. Il n'en reste pas moins un personnage que l'on souhaitait découvrir depuis un moment. Après tout, ça devait être un sacré personnage pour que personne ne discute le fait que sa fille d'une quinzaine d'années prenne sa succession...


En somme, nous faisons encore face à un excellent tome. Ce spin-off est décidément de très bonne facture. On prend plaisir à découvrir ce que Kohske n'avait qu'esquissé dans la série originelle même si certaines questions qui nous brûlent les lèvres restent toujours sans réponse pour le moment...


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News