Gandhi

Rédaction

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 28 Novembre 2022

S'enrichissant à un rythme raisonnable, la collection Les Grands Noms de l'Histoire en Manga des éditions nobi nobi! a accueilli fin août, juste avant la rentrée des classes, un nouvel ouvrage qui est consacré cette fois-ci à Gandhi, figure historique largement reconnue pour la façon dont il a participé à la prise d'indépendance de l'Inde en prônant toujours, envers et contre tout, une démarche pacifiste, non-violente pour y parvenir. Sorti au Japon le 1er janvier 2012 chez l'éditeur Poplar (éditeur qui fournit à la collection la très grande majorité de ses ouvrages), ce manga d'environ 100 pages a été scénarisé par Tamotsu Mizukoshi et dessiné par Mamoru Takahashi, deux mangakas que l'on ne connaît pour rien d'autre en France, tandis que la professeure spécialiste de l'Inde Nobuko Nagasaki s'est chargée de la supervision du projet.

L'ouvrage se présente donc, comme tous les mangas de cette collection, comme une première approche de la figure de Gandhi à destination d'un public jeune. Les auteurs s'appliquent donc en particulier à narrer les grandes étapes de sa vie et de son éternel combat: sa naissance dans une famille aisée, ses premières confrontations à la discrimination raciale notamment en Afrique du Sud, les différentes étapes de sa lutte non-violente dont la fondation du "Natal Indian Congress", l'écriture du Pamphlet Vert, la pratique du Hartal qui fut suivie par la majorité des Indiens en 1919, la Marche du sel en 1930, sa grève de la faim dans les dernières années de sa vie alors qu'il avait 78 ans...

Mais il va de soi que pour saisir toute l'essence de la vie de Gandhi, ce qu'il a apporté et les raisons de son combat, il fallait aussi aborder nobmre d'éléments en parallèles, chose que les mangakas font très bien dans l'ensemble, que ce soit en évoquant certaines habitudes de l'époque qu'il est nécessaire de préciser à un jeune public d'aujourd'hui (par exemple, il n'était pas choquant que les femmes soient mariées à un âge aussi jeune que 13 ans), et surtout en abordant suffisamment tout le contexte d'alors ainsi que son évolution au fil des décennies: le colonialisme britannique, la ségrégation raciale, l'impact des deux guerres mondiales dans la reconnaissance ou non par les britanniques de l'aide apportée par les peuples colonisés, le rôle d'autres figures comme Nehru ou Jinnah, les relations tantôt soudées tantôt conflictuelles entre les hindous et les musulmans dans le pays jusqu'à aboutir à la naissance du Pakistan et du Bangladesh...

L'ouvrage ne faisant que 100 pages et n'étant qu'une première approche vulgarisatrice, il est évident que l'on reste dans les grandes lignes, dans les bases à savoir, et que les auteurs n'abordent pas certains aspects du personnage de Gandhi qui sont plus sujets à débats car ce n'est pas le but. Mais en tant que présentation d'une lutte non-violente et de longue haleine pour l'indépendance et pour la fin de discriminations raciales, ce manga accomplit honnêtement son rôle, d'autant plus à travers un rendu visuel clair et fonctionnel.

Qui plus est, comme toujours dans cette collection, l'ensemble est ensuite un peu plus approfondi avec un dossier exclusif à l'édition française. Sur 22 pages, celui-ci propose les différentes étapes contextuelles à travers le temps (la colonisation de l'Asie, l'expansion britannique, la rébellion indienne, etc... jusqu'à la vision de la société idéale de Gandhi), une présentation de certaines figures de l'entourage, ayant influencé Gandhi ou que Gandhi a influencées, et les dates-clés. A part ça, l'édition reste dans les standards de la collection.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai
14.75 20
Note de la rédaction