Fuuto Pi Vol.3

Rédaction

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 25 Novembre 2022

Pour Shotaro et Philip, une cueillette aux champignons tourne mal ! Tous deux sont pris dans une tempête de neige, et il leur est impossible de regagner Fuuto dans de telles conditions. A leur grande surprise, dans un village déserté, une jeune fille leur vient en aide, et les guide vers un luxueux manoir familial à la tradition particulière : Afin de se trouver une épouse, l'héritier s'adonne à une rencontre avec plusieurs prétendantes, tous étant vêtus de masque afin de ne laisser place qu'aux sentiments. Sans broncher, le duo accepte la chaleureuse hospitalité, mais c'est sans compter une affaire de Dopant qui s'apprête à entacher la singulière cérémonie...

Chaque tome de Fuuto Pi s'intéresse à une nouvelle affaire, et ce troisième opus ne fait pas exception à la règle. Ainsi, cette nouvelle enquête de Dopant prend des airs d'affaire de meurtres en manoir isolé, une ficelle du genre policier assez classique et qui fait son petit effet au sein de l'univers de la série. À travers cette histoire de rencontre masquée pour qu'un riche héritier se trouve une épouse, c'est même un cadre étrange et singulier qui s'installe, rendant l'atmosphère particulière, mais efficace.

Alors, quand se succèdent les cadavres, Shotaro et Philip n'ont d'autres choix que de prendre cette affaire de Dopant au sérieux. L'investigation ne prend pourtant pas une place importante dans cet opus qui amène rapidement des scènes de bataille, et dont toute la seconde moitié consiste en un grand affrontement contre l'ennemi, avec un Kamen Rider W qui multiplie les transformations quand les alliés des deux héros ne dévoilent pas, eux aussi, toute leur artillerie. Après deux premiers tomes plutôt sages, cette suite embrasse plus intensément les codes de la saga de tokusatsu, ce qui peut décontenancer un lecteur de manga non habitué à ce registre. Néanmoins, l'ensemble a du charme, les transformations et appareils « over the top » contribuent à un véritable délire, tandis que Kamen Rider W nous apparaît plus séduisant et charismatique que jamais.

Au final, on regrettera que l'écriture de Riku Sanji ne permette pas aux lecteurs de mener leur propre petite enquête dans cette histoire de meurtres en série. Aussi, si la narration de Masaki Sato propose plus de fulgurances, son dessin reste encore trop sage pour croquer toute la force de Kamen Rider. Le récit, chargé en cases par page, mériterait de s'épurer à travers des illustrations plus grandiloquentes, afin de présenter l'une des figures phares du tokusatsu sous son plus beau jour.

Qu'à cela ne tienne, cela n'empêche pas à ce troisième volume de Fuuto Pi d'être prenant de sa première à sa dernière page. Si l'affaire en elle-même nous intrigue sans mal, c'est l'émergence d'une menace plus importante qui semble annoncer une suite plus passionnante. La série reste une lecture tout à fait saisissante, et donc on attend toujours les prochains opus avec curiosité.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato
14.5 20
Note de la rédaction