FullMetal Alchemist - Edition Perfect Vol.4 - Actualité manga

FullMetal Alchemist - Edition Perfect Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 15 September 2020

Dans un village industriel proche de Rush Valley, les frères Elric mais aussi Winry assistent au plus heureux événement possible : Une naissance. La jeune mécano reste sur place pour suivre un rigoureux enseignement, tandis que les deux frères partent retrouver leur maître, celle qui leur a presque tout appris en alchimie : Izumi Curtis. Sur place, la mentor découvre qu'Edward est devenu alchimiste d'état, et que les deux frères ont tenté d'outrepasser l'interdit...

Alors que FullMetal Alchemist s'est plus que bien lancé sur trois premiers tomes passionnants, Hiromu Arakawa a volontairement choisi d'interrompre la progression de son récit à ce stade afin de revenir en long et en lage sur les origines des frères Elric, la manière dont ils ont découvert l'alchimie, l'enseignement qu'ils ont suivi, et tout ce qui a mené au point de non-retour actuel. On notera même que la mangaka contourne ici les règles habituelles du shônen d'aventure : Les deux héros ne font pas connaissance avec un maître mais le retrouve, tandis que c'est leur entraînement passé qui est conté à l'aide d'un flashback.

Loin de freiner l'intérêt du récit, cette longue séquence se révèle particulièrement efficace et bien menée dans son optique, celle de montrer au lecteur le chemin déjà parcouru par Edward et Alphonse, les liens qu'ils entretiennent avec leur maître, et la solidité de leur détermination après avoir comis l'interdit. Le voyage vers le passé se fait alors en plusieurs temps et dépeint différentes périodes toutes plus importantes pour les deux frères les unes que les autres. Cette progression correspond à l'abandon de leur innocence et la gain en maturité et en force, afin de relier l'insouciante époque des deux protagonistes quand ils grandissaient aux côtés de leur mère, jusqu'à la situation découverte dans le tout premier opus. Un flashback aussi prenant qu'important donc, et dont on ne saurait réellement se passer pour cristalliser les deux héros de l’œuvre.

A côté de ça, ce quatrième tome Deluxe profite d'un atout fort : Izumi Curtis. Le maître d'Edward et Alphonse est une sacrée femme que les faiblesses rendent particulièrement complexe. Un caractère fort d'une part, mais une forte zone d'ombre de l'autre, tant d'excellents éléments de construction de personnage plantés en un temps record. En plus d'avoir un immense talent dans le développement de son aventure, Hiromu Arakawa confirme qu'elle a le chic pour écrire des personnages féminins forts mais juste, et qui n'ont pas besoin d'être sexualisés pour briller à nos yeux, loin de là. Certains auteurs des nekketsu les plus populaires devraient en prendre de la graine...

Enfin, la cerise sur le gâteau apportée par ce tome réside dans tout ce que ce flashback nous dit sur l'univers. En filigrane, quelques enjeux géopolitiques sont confirmés, tandis que l'aspect mystique, qui sera un point majeur de l’œuvre, nous est ici présenté. Pour un nouveau lecteur, la touche sera déconcerte, mais certainement pas inintéressante. Par quelques passages clés de ce tome bien menés, la mangaka prouve déjà qu'elle sait où elle veut porter son univers.

On ne pourrait donc pas résumer ce quatrième volume de l'édition Deluxe de FullMetal Alchemist au rang de simple flashback. L'apport de cet opus est dense, tant pour définir encore plus en profondeur les frères Elric que l'univers, le tout en présentant de nouveaux personnages forts et captivants. Le manga d'aventure phare de Hiromu Arakawa demeure parfaitement mené et déjà passionnant, sachant que la série est loin d'être entrée dans le vif du sujet.
    

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News