Frankenstein Family Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 13 December 2019

Elevés depuis toujours par des parents indignes savants fous qui les ont coupé du monde et en ont fait des cobayes "monstrueux", Denis et ses frère et soeurs continuent difficilement mais sûrement de découvrir le monde et la société. Et même si l'acclimatation est parfois difficile puisqu'ils ne connaissent rien et doivent cacher leur nature, ils s'appliquent à découvrir petit à petit certaines choses, en particulier Denis qui, en tant que seul membre de la fratrie à être resté totalement humain, connaît un petit peu moins de difficultés que les autres, et trouve même une certaine joie dans son béguin pour la mignonne Sumire. Mais voila qu'un nouveau rebondissement vient d'arriver: Tung, leur propriétaire, est de retour ! Et même si cet homme semble profondément gentil, il leur est forcément difficile de lui faire totalement confiance immédiatement... Y parviendront-ils ?

L'arrivée de Tung apporte assurément un petit coup de boost à l'intrigue en multipliant encore les enjeux. Le propriétaire a l'air vraiment gentil et compréhensif, cherche à leur faire découvrir des choses, pense à leur bien-être, ce qui se voit notamment quand il leur achète des pizzas ou veut leur offrir des meubles. Si bien que peu à peu Denis et les autres se demandent si celui-ci serait capable d'accepter leur secret...

On ressent là un réelle bienveillance en Tung, même si lui aussi cache certaines choses, notamment autour d'un énigmatique A Yong... Mais avant d'en arriver à un vrai lien de confiance, il y a forcément fort à faire, en particulier du côté de Tracy, la moins sociable des soeurs de Denis, qui prend toujours soin de se tenir assez éloignée des autres vu qu'elle lit systématiquement leurs pensées. De même, la première partie du tome met à l'honneur les jumelles Ashlee et Alsace, connaissant un terrible contrecoup du médicament qu'elles ont pris pour rester humaines...

Ici, celles et ceux ayant vu l'adaptation anime noteront quelques petites différences, l'anime ayant visiblement apporté certains petits enrichissements. Notamment, le problème autour des deux jumelles en début de tome se veut un peu plus approfondi et triste dans l'anime, et dans la version papier il n'y a pour l'instant aucune trace du petit béguin qu'a Sumire pour Shiro. Mais au-delà de ces petites différences, on suit avec un vrai plaisir la poursuite des avancées de nos héros, leur acclimatation à leur nouvelle vie pas toujours évidente mais assez touchante, leur relation avec Tung qui est ici un point crucial... La tranche de vie est bien dosée, attachante, et reste portée par un dessin ayant bien quelques inégalités mais possédant surtout quelques belles qualités côté design et expressivité.

On suit donc avec un plaisir intact cette suite... qui n'est pas la fin, contrairement à ce qui a pu être annoncé au départ ! En effet, l'oeuvre s'est terminée en 2 tomes reliés au Japon sans vraiment connaître de vraie conclusion, mais dans son pays d'origine, Taïwan, Yanai n'a pas lâché prise, et un 3e opus va voir le jour en 2020. L'excellente nouvelle, c'est qu'en plus de sortir dans son pays d'origine, ce troisième tome sortira aussi en France l'année prochaine, les éditions ChattoChatto ayant donc bien joué leur coup. Et c'est d'autant plus vrai quand on voit qu'à l'instar du premier tome, l'éditeur a pu, pour ce deuxième volume, proposer à nouveau une très jolie jaquette réversible exclusive au premier tirage.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News