Fool's Paradise Vol.2 - Actualité manga

Fool's Paradise Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 07 Décembre 2018

Sela Hiiragi, idole vénérée par quasiment tout le Japon, a perdu une jambe dans un attentat à la bombe pendant l'un de ses concerts, choquant tout le pays jusqu'à le plonger dans le chaos. En effet, ses nombreux fans, fous de rage et d'autant plus énervés que l'identité du coupable reste un mystère, commencent à se soulever et à créer des émeutes, voire à tuer quiconque semble être un ennemi de Sela... Mais ce que quasiment personne ne sait, c'est que derrière le joli minois de l'idole se cache en réalité Kazutaka Nichiya, un jeune homme, criminel ayant commis plusieurs attentats à la bombe dans sa jeunesse avant d'être arrêté et de suivre le traitement SRTP visant à la réintégrer dans la société. Tatsuya Kudô, le contrôleur judiciaire chargé de veiller à sa réintégration sociale, lui a toujours fait confiance... Mais quelle sera sa réaction en découvrant que le coupable de l'attentat sur Kazutaka/Sela n'est autre que lui-même, et qu'il a planifié tout ça en vue de transformer le pays ?


Très intrigant, le premier volume de Fool's Paradise offrait nombre de concepts intéressants, à commencer par le SRTP, l'ambivalence de l'inquiétant Nichiya, et une plongée du Japon dans le chaos via une adoration pour Sela confinant à la folie. Suite aux révélations finales de ce tome 1, le volume 2 fait décoller de plus belle le récit, tant les plans de Kazutaka se poursuivent sans sembler pouvoir être contrés. Exploitant brillamment les limites du traitement SRTP, le jeune homme parvient à plonger toujours plus le pays dans le chaos tout en conservant son image d'idole intouchable... mais pourquoi fait-il tout ça ? De quelle manière exactement veut-il changer le pays ? Quel est le but précis de sa révolution ? Les réponses restent pour l'instant très opaques, mais une chose est sûre: le scénario imaginé par Ninjyamu est précis et retors, brouille les pistes et joue volontiers sur de nombreuses frontières entre le bien et le mal dans la société. Kudô, pourtant, a la ferme conviction qu'il faut stopper Sela, qu'il faut l'empêcher de continuer d'être une idole afin de calmer la population. Mais de nombreux personnages interviennent, là aussi en jouant constamment aux limites bien/mal: des policiers qui en arrivent à séquestrer notre héros, Okada qui exploite des failles et qui est parfois à la limite de la moralité dans les plans qu'il concocte pour stopper Sela, la manager Aiko Tokiwa qui a sa propre vision des choses dans son adoration aveugle pour Sela, le vieux Ugajin qui se prépare à commettre une chose radicale... Dans cette tension et cette folie ambiantes, seul Kudô, souvent à la limite de la naïveté, semble à part. Il y a beaucoup de choses à retenir de ce volume qui enrichit très bien les choses, qui exploite efficacement nombre de personnages, qui offre pas mal de rebondissements, qui exploite à fond son concept...


En somme, on tient là un thriller de plus en plus prenant, bien pensé et réellement intrigant. Nous sommes déjà à la moitié de la série, et l'envie de lire la suite est bien présente.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News