Food wars Vol.27 - Actualité manga

Food wars Vol.27

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 07 January 2019

La deuxième manche du Régiment de cuisine opposant l'élite de la Centrale aux Insoumis touche à sa fin. Chacun présente son plat dans le but de surpasser l'autre, sachant qu'une deuxième grande défaite de la Centrale pourrait être fatale. Seulement, le bilan s'avère cruel pour le camp de Sôma...

Aussi divertissant soit cet arc, l'issue de cette deuxième manche semblait assez prévisible. Ceux que l'on peut qualifier « d'outsiders » affrontent la crème des sous-fifres d'Azami et, à moins que les auteurs souhaitent casser véritablement les codes, difficile de ne pas entrevoir les résultats. Et nos prévisions s'avèrent en partie juste, mais peut-être que le lecteur ne pouvait pas prévoir une si grande hécatombe. La surprise vient aussi de la mise en scène, Yûto Tsukuda et Shun Saeki ne perdant pas de temps pour présenter les résultats, et souhaitent vite passer à la troisième manche.

Celle-ci démarre sans perdre du temps, et dévoile un programme bien plus prenant, tout en proposant des duels qui empêchent de deviner l'issue (en partie). C'est évidemment l'occasion de présenter plus en détails certains membres du Conseil des 10 maîtres, et de les opposer aux personnages que l'on suit depuis le début, de manière à créer une certaine intensité tout le long du récit. Sur ce pan du tome, c'est extrêmement réussi, que ce soit dans l'opposition entre l'attachant Takumi et Eizan, un personnage qu'on a appris à détester, ou celle entre Megumi et Momo.

Et ce duel est sans doute le plus prometteur, de part les choix narratifs effectuer pour faire progresser un peu plus l'amie de Sôma. Une petite surprise attend le personnage, dans cette narration jonglant entre le duel présent et l'entraînement de la demoiselle. Une surprise en partie gâchée par la couverture du volume, certes, mais qui permet de réintroduire un des personnages les plus charismatiques de la série, qui a bien évolué de son côté depuis. Les interactions sont alors plaisantes et brisent la routine des duels culinaires, sans compter qu'on en attend désormais bien plus de cette relation mentor/élève entre le chef Shinomiya et Megumi.

Globalement, on sent que les auteurs continuent de traiter une recette classique, en tentant un peu de renouveau de temps en temps. C'est réussi concernant le duel présenté, mais certaines ficelles restent tout de même un peu grosse, ou ont de quoi inquiéter. C'est le cas du prétexte invoqué pour évincer Tsukasa et Rindô de la troisième manche, tandis qu'un discours sur la « génération diamant », à plusieurs reprises, nous interpelle comme nous fait redouter un délire qui ne conviendrait pas spécialement à une série culinaire, ancrée dans un certain « réalisme ».

Néanmoins, on ne boude pas son plaisir, et le tome assure le spectacle en terme de divertissement. A noter que ce 27e opus s'avère plus épais, de manière à se conclure juste avant les délibérations, une fois encore, et entretenir un certain suspense jusqu'au tome suivant.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News