Enfer & Paradis Vol.5 - Actualité manga

Enfer & Paradis Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 18 August 2009

Le tome précédent l’annonçait, Oh! Great est bien décidé à dévoiler l’intégralité des évènements survenus deux ans plus tôt. Connaître le passé pour mieux comprendre le présent, voilà le principe de base de tout flashback, mais ici l’auteur pousse l’idée tellement loin que l’on découvre un institut Tôdô totalement différent, sous l’influence d’un seul personnage qui monopolise toute l’attention : Shin Natsume.

Le frère de Maya, dont on connaît par avance la tragique destinée, était de nombreuses fois évoqué dans les tomes précédents, mais on le découvre enfin ici en pleine lumière. Le personnage est à la hauteur du mythe qu’il a engendré, possédant de multiples facettes. On le découvre d’abord comme un grand frère protectionniste pour Maya, qui aimerait d’ailleurs sortir de son emprise et voler de ses propres ailes. En tant que chef des Exécuteurs, il est également respecté par tous les membres de l’Institut. Mais très rapidement, on se rend compte qu’un vrai démon sommeille en lui, un être impitoyable qui n’hésitera pas à instaurer la peur dans le cœur de ses ennemis, avant de les massacrer impitoyablement, sous l’influence de son œil du dragon et de Reiki, le grand sabre du cérémonial. Même Bunshichi, son ami de toujours, fera les frais de cette haine sans bornes.

A côté de ce terrible monstre, on découvre également Mistuomi dans ses jeunes années, et par contraste il apparaît comme le héros censé terrasser Shin et libérer Maya de son influence. Comment ce garçon aussi sympathique deviendra l’impitoyable chef des Exécuteurs qu’il est aujourd’hui ? C’est une des nombreuses questions qui nous tiendront en haleine tout au long de ce flashback, qui nous fait également découvrir des éléments encore plus déroutants, comme le contrôle que semble exercer la famille Takayanagi sur l’institut en surveillant les êtres impurs. Ainsi, l’auteur semble déterminé à enrichir grandement le scénario de sa série, qui était encore l’une de ses principales carences, en initiant ce qui sera sans doute un très long flashback. Il faut juste espérer qu’il réussisse son pari en retombant sur ses pattes au final. Mais avec ce tome, cela semble très bien parti !


Tianjun


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Tianjun

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News