Enfants de la baleine (les) Vol.17 - Actualité manga

Enfants de la baleine (les) Vol.17

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 18 June 2021

De toutes parts, la "Baleine de glaise" est attaquée par les ambitieux envahisseurs du "Geraki". Fait prisonnier alors qu'il entendait défendre les lieux pour comprendre pourquoi sa chère petite soeur Lycos y tient tant, Orca retrouve face à lui Saligkari, l'homme qui a autrefois provoqué son plus grand malheur en anéantissant les lieu et les gens en qui il tenait le plus au monde. Partout, les habitants sont fossilisés les uns après les autres dans l'effroi. Et face à cette menace, même Ohni et le caporal Shuan semblent impuissants... Phaleina court-elle à sa perte ?

La terrible invasion, où nous laissions Chakuro en pleine chute à la fin du tome précédent, se poursuit fort logiquement ici, avec une intensité qui gagne encore du terrain. Visuellement, si la mise en scène de l'action ne reste décidément pas le principal point fort d'Abi Umeda, l'ensemble reste toujours clair malgré tout, et surtout la mangaka brille sur bien d'autres points parmi lesquels sa virtuosité graphique quand il s'agit de croquer des achitectures et designs captivants pour la "Baleine de glaise", ou simplement des designs de personnages réussis avec toujours cette part de sensibiltié et de fragilité dans les traits de nos héros.

Cette sensibilité, on la retrouve dans le traitement des personnages, à l'heure où la situation devient dramatique. On pense notamment, bien sûr, à Orca, dont les changements semblent se confirmer dans sa façon de voir les choses, en comprenant bien que Lycos a trouve en Phaleina son "Kitrino" à elle. Mais il y a aussi les cas du caporal, d'Ohni, et même de leur lien à tous les deux. Et l'on appréciera particulièrement le focus effectué sur Shuan, entre autres le rapport qu'il avait avec Taisha et le souvenir fort que l'ancienne capitaine de Phaleina lui a laissé, ainsi que le développement d'Ohni en tant que symbole d'espoir de l'île, peut-être éloigné de l'image de "monstre maudit" qu'il pense avoir. Le tout étant également l'occasion de peaufiner quelques nouvelles informations sur l'Histoire-même de la "Baleine de glaise", en particulier autour du Conseil des Anciens. Au bout de tout ceci, Ohni et le caporal seront-ils encore aptes à protéger la "Baleine de glaise" ensemble, comme ils l'ont toujours fait ?

Le traitement effectué par Abi Umeda est toujours aussi beau et poignant, la mangaka sachant toujours où elle va dans son shôjo d'aventure pas comme les autres. L'oeuvre avance en accordant une place forte à ses héros, à leurs liens, à leur émotions, à leur désir profond de protéger le lieu où ils se sentent si bien.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News