Elegant Yokai Apartment Life Vol.3 - Manga

Elegant Yokai Apartment Life Vol.3

Rédaction

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 01 Décembre 2022

Yûshi et son meilleur ami hase ont la surprise de voir une bande de loubards tourner autour de la moto de ce dernier, et la réaction ne se fait pas attendre: avec sa langue bien pendue et sa puissance physique, Hase envoie valser les intrus, mais voici nos deux héros bientôt poursuivis par ces derniers. Alors que Yûshi et hase semblent acculés, Fool sort du "Petit Hierozoïcon", le grimoire magique que le Bouquiniste a confié à Yûshi, et présente ce dernier comme son maître. Yûshi a alors l'occasion d'écarter les ennemis avec quelques comparses du monde des esprits, mais cette altercation ne sera pas sans conséquences.

Tout d'abord car elle marque le point de départ d'une nouvelle avancée importante dans la vie de Yûshi: puisqu'il a auparavant rompu le sceau du grimoire, le voici capable d'invoquer les êtres qui se trouvent dans ce mystérieux livre magique. Forcément, notre héros s'interroge pas mal: pourquoi est-ce lui, un simple humain, qui a été choisi ? Etait-ce sa destinée ? Quoi qu'il en soit, un grand pouvoir impliquant de grandes responsabilités, Yûshi va devoir apprendre petit à petit à maîtriser ce pouvoir, dont les conséquences peuvent être nombreuses sur son entourage et surtout sur lui-même. En effet, invoquer des esprits du grimoire absorbe son énergie vitale, dont il va donc devoir prendre soin en la renforçant physiquement et spectralement. Une chose d'autant plus importante que, quand il est en état de transe, son esprit est tellement concentré qu'il ne peut se défendre et pourrait alors être à la merci de fantômes/esprits nocifs. Evidemment, pour organiser l'entraînement et les besoins alimentaires de Yûshi, qui de mieux que notre chère Akine, déjà expérimentée ? Tout une aprtie de ce tome nous propose alors de suivre certaines étapes de cet entraînement/renforcement de Yûshi, et l'ensemble n'est jamais rébarbatif, car les mangakas conservent leur don pour tirer parti de nombre de figures de la résidence afin d'offrir un ensemble rythmé, coloré et teinté d'humour, mais aussi parce que cette situation fait mieux prendre conscience à Yûshi d'une chose: alors qu'il ne croyait plus en rien depuis le décès de ses parents, il a décidément retrouvé une place dans cette résidence surnaturelle et de ses nombreux locataires truculents et attachants.

Ensuite, parce que cette altercation dévoile aux yeux de hase la vérité sur Yûshi, alors que notre héros craignait un peu de faire part à tout ça à son ami. L'heure est donc venue pour Hase de tout découvrir, et le résultat est vraiment plaisant grâce au comportement de l'ami de Yûshi qui tâche de prendre les choses sans clichés, et même en montrant un sacré paquet de choses positives dès lors qu'il vient visiter la résidence: il ne manque clairement pas de gentillesse voire de galanterie envers les locataires humains comme esprits, les remercie sincèrement de prendre soin de son ami, s'attachera même beaucoup au petit Kuri... et finira même par dévoiler à Yûshi ses propres doutes et zones de faiblesse, alors que Yûshi l'avait toujours vu comme un garçon inébranlable. Et à l'arrivée, c'est donc aussi Hase qui gagne beaucoup dans ce tome, surtout quand Hinowa Kôzuki et Waka Miyama mettent en valeur son lien d'amitié si fort avec notre héros.

Loin de se reposer sur leurs lauriers, les deux mangakas enrichissent encore efficacement une histoire qui évolue dans le bon sens, le tout dans une atmosphère qui reste jolie, attachante et souvent chaleureuse grâce à sa galerie de personnages. Que demander de plus ?


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai
16 20
Note de la rédaction