Echoes Vol.6 - Actualité manga

Echoes Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 22 Febuary 2021

Tandis que Senri, aidé par Enan qui investigue de son côté, continue de remonter la piste de l'homme à la cicatrice et de Kazuto, il n'a aucune idée de ce qui vient d'arriver à son frère: ce dernier, une nouvelle fois victime de vertiges, est parti dans le décor alors qu'il était en moto ! Retrouvé inconscient et emmené à l'hôpital, il finit par être récupéré par l'homme à la cicatrice, néanmoins son hospitalisation révèle des choses inquiétantes sur lui...

Ainsi ce sixième volume d'Echoes, après le climax de fin du tome 5, empreinte-t-il d'emblée une voie qui finit vite par en révéler un peu plus sur Kazuto mais aussi sur le drame à l'origine de tout... Et concrètement, il faut bien avoue que Kei Sanbe prend quelques raccourcis dans son récit, voire effectue quelques facilités. Les informations sur l'hospitalisation de Kazuto semblent remonter un peu trop facilement jusqu'aux bonnes personnes, et un peu plus tard le flashback sur la mort des parents des jumeaux semble arriver un petit peu comme un cheveu sur la soupe, sans raison précise. Mais si on excepte cela, le récit de Sanbe reste assez addictif.

En premier lieu pour ses quelques révélations, bien sûr. Ici, en plus d'inquiéter sur l'état de Kazuto et sur le temps qu'il lui reste à vivre, le mangaka offre un flashback plutôt prenant et assez sombre sur la manière dont sont morts les deux parents des jumeaux, et sur les raisons de ces morts. Difficile d'en dire plus sans risquer de spoiler, alors arrêtons-nous là, et signalons juste que cela rend d'autant plus ambivalente la situation, notamment dans le rapport entre Kazuto et l'homme à la cicatrice.

Mais c'est surtout la suite du volume qui capte l'attention en accentuant à nouveau la tension. Tandis qu'Enan remonte enfin une piste grâce aux indices obtenus, il devient de plus en plus évident que Kazuto distille des éléments à même de faire venir Senri jusqu'à lui... mais si Kazuto veut le voir, pourquoi ne prend-il pas les devants ? L'homme à la cicatrice le pousse-t-il à agir contre son gré ? En parallèle, en essayant de se renseigner auprès de son grand-père, notre héros risque encore d'entrevoir certaine choses importantes concernant son aïeul, les idées noires que lui et son épouse ont pu avoir après le meurtre de leur fille, sa colère envers l'assassin, Yuji et lui-même... du moins, jusqu'à ce qu'arrive dans leur quotidien Senri, qui leur a permis de se relever.

Et c'est un aspect qui aura bien son importance dans la dernière partie du tome, où, pour certaines raisons que l'on vous laisse découvrir, Senri n'est pas loin du tout de péter plus que jamais un câble dans sa haine et dans sa volonté de tuer la personne à l'origine de tous ses maux... Saura-t-il se contrôler ? Après tout, face à la haine, il y a bel et bien la confirmation que c'est la présence de ses grands-parents et d'Enan qui lui permettent d'encore se maîtriser. Alors, mieux vaut ne pas toucher à ces êtres en qui il tient...

On attendra désormais de voir les conséquences des dernières,pages. En attendant, Kei Sanbe cède ici à quelques facilités d'écriture, mais son récit reste assurément prenant, en grande partie grâce au don du mangaka pour entretenir une atmosphère tendue et à suspense, que son dessin incisif accentue de plus belle.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News