EX-Arm Vol.14 - Actualité manga

EX-Arm Vol.14

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 19 May 2022

Lancé en France en mai 2016 par les éditions Delcourt/Tonkam, le manga EX-Arm aura, comme bien d'autres séries de l'éditeur, connu quelques aléas pendant sa publication française: la sortie des derniers volumes fut plutôt irrégulière et laborieuse, en plus de parfois s'accompagner de changements éditoriaux en cours de route. D'ailleurs, il y a encore un changement de traducteur juste pour ce dernier volume, et même si la traduction reste claire ici celle-ci s'accompagne de plusieurs coquilles plus ou moins visibles... mais bon, ne nous plaignons pas trop: 9 mois après le tome 13, et 3 ans après la fin de la série au Japon, le dernier tome de la série est enfin là ! Mais justement, s'agit-il réellement du volume final ? A ce sujet, nous allons voir que c'est une petite douche froide qui nous attend...


Nous laissions donc Akira et les siens victorieux suite à l'ample combat contre β. Une bataille ardue mais aussi parfois tragique puisque certains visages sont perdu la vie, à commencer par Sôma, le petit frère de Minami qui n'a pas pu être sauvé. Tout en retrouvant avec joie la policière, Ygg et les autres en bonne forme, notre héros continue de se poser certaines questions, auxquelles le commissaire-priseur n'a pas pu vraiment répondre clairement: pourquoi les ex-arm existent-elles ? Pourquoi est-il devenu le "n°00" ? Mais alors que tous pensaient le plus dur effectué, les avions américains initialement envoyés pour éliminer β commencent à agir bizarrement et, surtout, très dangereusement: les communications des pilotes se coupent, ceux-ci perdent le contrôle de leurs véhicules... Bien vite, tout laisse deviner un mystérieux hacking de grande voire de très grande ampleur, puisque peu à peu nombre de machines et robots du monde entier semblent devenir fous afin de mener l'humanité à sa perte !


Alors que l'on pensait que la bataille finale de la série s'était achevée dans le précédent volume, une ultime menace assez énigmatique persiste donc, en se révélant rapidement encore plus effrayante que tout ce qui a précédé ! C'est effectivement le monde humain dans son ensemble qui est désormais menacé par ce hacking terroriste géant, et les auteurs vont se faire un plaisir de nous en faire ressentir toute l'ampleur à travers plusieurs événements dramatiques qui ont tout de l'apocalypse. Pour faire face à ça, une seule solution: tandis que Minami et les autres doivent agir dans la réalité, de leur côté Akira, Alma et Ygg devront coopérer à nouveau en s'infiltrant dans les réseaux, pour y faire face à des ennemis d'un genre nouveau.


Au-delà de plusieurs plans-fesses et allures sexy très forcés qui plairont aux uns et navreront les autres, Shin-ya Komi cherche clairement à jouer la carte du grand spectacle, et le fait plutôt bien dans l'ensemble, que ce soit dans ses moments de destruction assez intenses, dans ses designs de créatures tout aussi denses et soignés, ou dans l'action en elle-même qui, bien que souvent succincte dans sa mise en scène et dans son découpage, reste toujours claire. En se basant sur le scénario de HiRock, le dessinateur s'en donne donc à coeur joie et sait parfois en mettre plein la vue avec ces moments d'action aux accents de film-catastrophe hollywoodien. Mais heureusement, le récit ne se limite pas qu'à ça (même si c'est la majeure partie) : on restera assez intéressé par les choix d'un Akira qui affirme sa volonté propre de protéger les autres et de faire honneur aux paroles de Minami, mais aussi par la nature-même de cet ultime ennemi qui joue sur la noirceur humaine et sur les pires péchés de notre espèce. Ca reste évoqué de façon plutôt succincte, mais c'est suffisant pour accompagner un récit qui mise avant tout sur l'action.


Le tome, dans l'ensemble, divertit donc sans le moindre souci, jusqu'à des dernières pages où... il n'y a pas de fin, tout simplement. En effet, les auteurs nous laissent en réalité en plein milieu du suspense, en nous donnant rendez-vous avec EX-Arm EX, suite directe en deux volumes qui fut lancée au Japon en août 2019 (directement après la fin d'EX-Arm) pour s'achever début 2021. Cette suite, qui se pose donc comme un indispensable pour boucler la saga, sera-t-elle proposer en France ? Rien n'a été dit par Delcourt/Tonkam pour le moment, mais on espère bien que oui, car le contraire serait un authentique foutage de g****e. En attendant, la note attribuée à ce tome ne tient pas compte de cette "non-fin".


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News