Dr Slump - Perfect Edition Vol.8 - Actualité manga

Dr Slump - Perfect Edition Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 31 January 2011

Les vacances sont finies, et voilà qu'Arale s'apprête à rentrer au lycée ! Comme le temps passe.. mais au final, les habitudes des adolescents du village Pingouin ne devraient pas être trop modifiées, si ce n'est par la découverte de Monsieur Dugland, leur nouveau professeur principal... à moins qu'il ne soit le premier déstabilisé par cette prise de contact ! Une chose est sure, cette nouvelle année scolaire ne va pas être de tout repos...

Ce huitième tome est également l'occasion de découvrir une nouvelle famille venue de Crachpeupeu, en Chine : les Tsun, qui ont l'honneur de figurer au complet sur la couverture de ce volume. Nous avons donc la mère colérique et violente, devant subir les écarts de conduite lubriques de son mari, inventeur de profession, ainsi que leurs deux enfants : Tsukutsun, le fils cadet, spécialiste en arts martiaux, possédant le don de se transformer en tigre dès qu'une fille le touche, et Tsurulin, son aînée, aux pouvoirs télékinétiques. Une sacrée équipe de choc, qui débarque au village suite à l'écrasement de leur navette ! Mais comme d'habitude avec Toriyama, on s'attache immédiatement à ces nouveaux visages, nous promettant encore bon nombre de situations cocasses et délirantes.

Et pour intégrer de nouveaux venus, quoi de mieux qu'une grande fiesta ? Le lycée organise à l'occasion de la récente rentrée scolaire une fête des sports, se constituant d'une série d'épreuves physiques opposant les classes de seconde, première et terminale. Arale raflera-t-elle la mise à chaque épreuve ? Voilà qui est loin d'être sur, tant les pouvoirs de Tsurulin peuvent s'avérer redoutables ! En six épisodes, "High School Champion" constitue le chapitre le plus long jusqu'ici dans l'histoire de Dr Slump. Malheureusement, quelques lenteurs sont à déplorer, dès lors que s'installe la redondance de la rivalité entre les deux héroïnes, les autres faisant de la figuration, ou presque. Chaque duel donne lieu à des records totalement hallucinants, tant est si bien qu'on finit par comprendre la logique et même à s'en lasser.

La fin du volume reste quant à elle dans la grande lignée de la saga, entre la réapparition de Suppaman, de Niko-chan et son larbin, ainsi que de passages plus fripons. Il faut dire que Monsieur Tsun et Sembeï forment une belle paire de pères pervers ! Néanmoins, si certains passages sont répétitifs, force est de constater que Dr Slump est toujours un agréable moment de lecture, et que son petit monde s'agrandit encore, sans que l'on s'en rende compte !


Tianjun


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Tianjun

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News