Defense Devil Vol.9 - Actualité manga

Defense Devil Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 18 Febuary 2014

Kucabara doit faire face à Phoenix, mais la lutte s'annonce redoutable. Qui plus est, Idamaria semble avoir perdu la tête et seul Sugal semble à présent en mesure de l'affronter. Le coeur des enfers et Legato se rapprochent, mais encore faudra-t-il que notre héros et ses compagnons arrivent jusqu'à lui sains et saufs...

Le huitième tome de Defense Devil avait déjà remonté le niveau de la série et annonçait de bonnes choses pour sa conclusion. Avec cet avant-dernier opus, le duo coréen composé de Youn In-Wan et de Yang Kyun-Il viendra confirmer la chose en nous proposant des chapitres riches en rebondissement et peu avare en combats acharnés. Il y a encore certains ratés, notamment au niveau du traitement qui sera fait de quelqu'un comme Sugal, où les auteurs jouent un peu trop la carte des clichés et manquent de finesse, donnant une certaine lourdeur à la chose. Mais, globalement, l'ensemble se lit sans anicroches. Qui plus est, de nombreuses surprises nous seront réservées et si l'on attendra la toute fin de la série et les dernières explications pour savoir si tout ce qui est mis en place est véritablement maîtrisé, on ne peut s'empêcher de se laisser prendre au jeu et d'enfin se laisser emporter par un scénario qui aura mis du temps à démarrer, certes, mais qui trouve enfin sa pleine mesure dans le présent volume. Et qui se révèle, surtout, un peu plus conséquent que ce qu'on aurait pu penser. Reste maintenant à voir si tout cela n'arrive pas un peu tard. Mais revenons-en aux aspects positifs de ce tome. Les auteurs semblent également enclins à sacrifier l'un ou l'autre personnage majeur, ce qui vient trancher avec le côté excessivement basique et convenu que l'oeuvre nous avait jusqu'ici montré, chose qui sera confirmé par la quasi-disparition de l'humour un peu potache qui était jusque là présent. Bref, c'est avec un plaisir non dissimulé que l'on se surprend à attendre le dénouement de l'intrigue avec impatience !

Bien entendu, l'action était principalement de mise, on aura plus d'une fois l'occasion de se délecter du coup de crayon de Yang Kyung-Il qui n'a décidément rien perdu de sa superbe et qui, en outre, évite ici les petits passages fan-services qui gangrenaient quelque peu l'oeuvre depuis ses débuts, n'apportant franchement pas grand chose. Ca donne tout de suite un côté plus sérieux à l'ensemble et ça tombe juste au bon moment dans la mesure où la trame entre dans son point culminant. Pour le coup, le duo a presque retrouvé le niveau qui était le sien sur le Nouvel Angyo Onshi. Une satisfaction à tous les niveaux donc, qui vient occulter les quelques errements persistants. En parlant d'errements, notons au passage au niveau de l'édition que "Sugarl" est redevenu "Sugal". Il s'agissait donc bien d'une erreur passagère dans le tome 8.

Ce neuvième volume confirme donc que les auteurs ont décidé de bichonner la fin de leur série. Il y a encore pas mal de petites errances, de ratés et de choix scénaristiques un peu abracadabrants mais, dans l'ensemble, on ne peut malgré que se satisfaire d'être face à un tome bourré d'action et de révélations qui atteint son but, à savoir nous faire trépigner d'impatience en attendant l'ultime opus de Defense Devil !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Shaedhen

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News