Defense Devil Vol.10 - Actualité manga

Defense Devil Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 21 Febuary 2014

Elimona dévoile enfin ses plans au grand jour ! Et maintenant que nos héros sont presque tous hors combat, plus personne ne semble être en mesure de venir à bout de l’ennemie à abattre. A moins, bien entendu, que des alliées inattendus ne refassent surface...

Avec un neuvième opus fort réussi, Defense Devil semblait être sur la bonne voie pour se conclure de manière satisfaisante. Ca aurait très clairement fait beaucoup de bien à la série qui, depuis ses débuts, n’est jamais parvenu à tenir son rang de manière continue. Bon, cela étant, on va avoir tôt fait de déchanter car ce dixième et dernier volume se révèlera une déception à tous les niveaux, ni plus ni moins.

Concrètement, les auteurs vont nous sortir tout ce qu’il ne fallait pas faire. D’un seul coup, ils cherchent à rendre Kucabara particulièrement intelligent, c’est raté. D’un seul coup, ils veulent nous surprendre en faisant tourner court l’affrontement contre le frère de notre héros pour se concentrer sur Elimona qui a entretemps viré au ridicule, c’est forcément raté aussi. Idamaria ne servira quant à elle plus à rien... si ce n’est à ressusciter tout le monde, ou presque. Pour pas changer, c’est tout autant raté ! Et pour couronner le tout, Youn In-Wan et Yang Kyung-Il iront même jusqu’à nous servir un happy-end nauséeux où tout le monde devient gentil et est heureux dans le meilleur des mondes. On comprend dès lors bien vite que ce ne sont pas les quelques passages un peu plus potables qui vont venir sauver la donne. Et finalement, il n’y a pas grand chose de plus à dire d’un point de vue scénaristique. Il y avait de bonnes idées à la base mais elles n’ont jamais su être exploitées au mieux et les quelques éclaircies dans la grisaille auront tôt fait de disparaitre.

En outre, pour une fois, et pour ne rien arranger, même les dessins ne viendront pas sauver cet ultime opus du naufrage. On le sentait un peu venir en découvrant la couverture en deçà de d’habitude et ça se confirmera une fois au cœur du volume. Ce n’est pas moche, certainement pas. Mais c’est loin d’être extraordinaire et force est de constater que même les affrontements finaux manquent cruellement d’idées de mise en scène. C’est beaucoup trop fade que pour susciter une quelconque excitation chez le lecteur et l’on s’ennuie ferme, passant les pages sans même prendre le temps de s’arrêter sur l’une ou l’autre planche, comme de coutume. Même les moments censés être plus riches en émotions laissent parfaitement de marbre.

En définitive, en faisant un mix de ce qui ce fait de moins bien ou presque au niveau des retournements scénaristiques et des développements finaux des différents personnages, Defense Devil se plante magistralement. Alors qu’on avait d’assez gros espoirs quant à la conclusion de la série, on doit se rendre à l’évidence, c’est archi-mauvais. L’oeuvre aura ainsi jusqu’au bout soufflé le chaud et le très froid pour un résultat globalement (très) décevant. A milles lieux de ce dont est capable le duo coréen à la base de l’œuvre, en tout cas.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Shaedhen

8 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News