Dead Mount Death Play Vol.6 - Actualité manga

Dead Mount Death Play Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 25 March 2021

Chronique 2 :

Un problème est à peine résolu qu'un autre surgit encore plus brutalement, tant les ennemis tournant autour de Polka ne reculent devant rien... Ainsi, c'est cette fois-ci Takumi qui se retrouve en grand danger, kidnappé par son ancien partenaire des Sons of Sanju et par Momoya, le jeune frère du redoutable clan d'assassins Agakura ! Les deux jeunes hommes sont bien décidés à forcer Takumi à en révéler plus sur les secrets de ses compagnons, quitte à devoir le torturer... mais aucun d'eux deux ne sait encore qu'ils sont d'ores et déjà traqués par deux des alliés de Polka: un Xiaoyu toujorus aussi décidé à protéger les Shinomiya, et une Misaki avide de tester ses nouveaux pouvoirs de vampire...

C'est, alors, un sixième volume particulièrement riche en action qui nous attend, jusqu'à la fin du tome où Xiaoyu, Misaki et Takumi se retrouvent encore confrontés brièvement à des ennemis du clan Agakura qui n'augurent clairement rien de bon tant elles sont fortes... Mais le coeur de la bataille reste à chercher du côté de la double confrontation opposant Xiaoyu et Misaki aux deux ravisseurs de Takumi, et sur le pur plan de l'action on a un rendu visuel aussi vif que clair, comme Shinta Fujimoto sait régulièrement en proposer depuis les débuts de l'oeuvre. Mais bien sûr, les auteurs ne nous offrent pas de l'action pour de l'action: entre quelques petits rebondissements efficaces et une collaboration Xiaoyu/Misaki brève mais détonante pour essayer de contrer Momoya, on a surtout droit à différents petits développements sur chacun des principaux personnages. Côté Misaki, une petite part de son enfance est très rapidement évoquée dès les premières pages, tout en expliquant son côté un peu taré dans les sourires qu'elle a quand elle tue, mais on retiendra aussi l'attention qu'elle attire de plus en plus de par son côté inhumain, d'autant plus avec les nouvelles capacités vampiriques qu'elle a désormais ! Côté Xiaoyu, le récit expose mieux, là aussi, une petite part du passé du jeune garçon, sont lien d'autrefois au sein des Heilei, et le compte qu'il a à régler avec les Agakura. Et côté Takumi, l'occasion nous est donnée de mieux entrevoir son passé, les raisons pour lesquelles il se cache les yeux avec un casque comme pour fuir une réalité en laquelle il ne croit plus... en somme, ce qui a fait de lui ce qu'il est aujourd'hui. Ces différents petits focus sont toujours brefs, sans doute un brin rapides, mais ils restent clairs et prenants.

Néanmoins, si ce qui se passe du côté de Takumi et compagnie occupe la majeure partie des pages, les autres personnages sont loin, très loin de rester inactifs, les auteurs disséminant au fil du tome différents moments où eux aussi avancent. D'un côté, Hosorogi trouve enfin un moyen de communiquer plus concrètement avec Tsubaki... mais pour quel résultat ? Tsubaki croira-t-il qu'il a bel et bien son ancien partenaire au bout du fil ? Et si oui, quelles seront les conséquences ? De son côté, le Solitaire Mystère poursuit ses frasques à sa manière, en se pointant face à l'inspecteur général de la police sans plan précis, mais avec la ferme volonté de démasquer le "cerveau"... pour quel résultat ? Quant à la journaliste Kocho, elle poursuit avec la volonté qu'on lui connaît son enquête en se demandant s'il n'y aurait pas un lien entre l'immeuble de Risa et les Shinoyama... Enfin, il ne faudrait pas oublier certains des excentriques autres criminels de la série, en tête desquels le Roi des Bazars et surtout le Pyrobug ! La qualité du scénariste Ryohgo Narita est de faire avancer efficacement ces différentes pistes en parallèle, pour mieux commencer à les faire se rejoindre ensuite. Et si le Maître des corps est très peu en vue dans cet épais volume de plus de 240 pages, nul doute que ce ne sera bientôt plus le cas, au vu des dernières pages !

Ajoutons à cela, en fin de tome, 14 nouvelles pages de la nouvelle écrite par Narita, et on obtient un volume très prenant, où les enjeux s'accentuent doucement mais sûrement tandis que les éléments convergent. De quoi offrir pas mal de promesses pour la suite !


Chronique 1 :

Takumi a été enlevé par son ancien partenaire qui s’apprête à le torturer pour qu'il dévoile ses secrets sur ses actuels camarades...son ravisseur est aidé par un membre du clan Agakura, une famille d'assassins particulièrement redoutables !
Mais Takumi n'est pas abandonné par ses amis puisque Xiaoyu vient à son secours suivi par Misaki et ses nouveaux pouvoirs de vampires !

L'attente est longue entre chaque tome, mais on en savoure d'autant plus son contenu !
Ici la part belle sera laissée à l'action avec un affrontement assez intense qui va occuper une bonne partie du volume.

Dans un premier temps Takumi va subir les intimidations de celui qui fut autrefois son ami, mais si lui se pense seul, le lecteur sait que deux redoutables combattants sont à ses trousses prêt à entrer dans la bataille pour l'aider...ce qui ne manquera pas d'arriver assez rapidement!
Dans un premier temps ce sera Xiaoyu qui va entrer en scène, celui ci a en effet un compte à régler avec le clan Agakura, et même si son adversaire du jour est bien moins dangereux que celle qui lui a tranché les quatre membres, notre jeune assassin est malgré tout en difficulté !
Misaki va alors intervenir et tout ne sera qu'un jeu pour elle maintenant qu'elle ne craint plus rien !
La mise en scène est agréable, le rythme est assez intense...on passe un bon moment !

Mais si cet affrontement occupe une grande place dans le volume, il sera encadré par de nombreux événements, plus courts, prenant moins de places, mais tout aussi importants !
Entre le solitaire qui rate une tentative de chantage (tout en faisant une jolie référence à Hokuto no ken), le clan Agakura qui sort de l'ombre et vient bien prouver que le "géant" ayant combattu auparavant était un des plus faibles du clan, ou encore le pyrobug qui passe à l'action en prenant d'assaut le commissariat où là aussi se jouent des événements importants !

Bref, il y a largement de quoi faire, on ne s'ennuie à aucun moment, et même si le maître des corps est assez peu présent et se montre particulièrement passif durant cette phase, au vu de la surprise qui nous attend en fin de volume, on peut s'attendre à ce qu'il revienne bel et bien sur le devant de la scène par la suite, et ce assez rapidement !

Un volume dense, aussi épais que les précédents, mais qui se lit relativement rapidement malgré tout tant les événements s’enchaînent de manière assez fluide ! Les pions continuent de se mettre en place et tous les acteurs semblent se rassembler...ce qui nous promet une suite vraiment intense et surprenante! On a hâte !      


Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News