Daytime Shooting Star Vol.5 - Actualité manga

Daytime Shooting Star Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 23 April 2019

C’est enfin la fête de l’école ! Animation, rires et stands de nourriture se partagent en ce jour si important pour l’école. Distant envers Suzumé, Shishio se rend compte de l’attachement qu’il éprouve pour la demoiselle, jusqu’à faire des menaces à Mamura ! D’ailleurs, son anniversaire arrive à grands pas et il accepte sagement de le passer avec son élève. Suzumé se remue donc dans tous les sens pour trouver le cadeau digne de son amour… Rien de plus simple, elle travaillera quelque temps au bar de son oncle pour se faire un peu d’argent. Son but ultime étant déjà connu pour tous : sortir avec Shishio.

Entre temps, Nekota prend les dessus sur tous les points : elle obtient le premier rôle dans la pièce de théâtre jouée pour la fête de l’école, mais surtout, elle compte bien révéler ses sentiments à Mamura. Sûre d’elle, elle avoue. Sauf que, la scène a pris une tournure assez gênante pour la jeune fille… Finissant avec des pleurs. C’est surprenant de la part de l’autrice de voir Nekota dans un état pareil, nous ne sommes vraiment pas habitués à survoler de telles visions de la jeune fille. Elle qui est l’emblème même de la force, est dépourvue de tout... Perdant toute confiance en elle avant le début de la pièce, on arrive à se demander si elle arrivera à monter sur scène.

Oublions cet incident, et nous dirons qu’en général, c’est une cinquième parution assez drôle en elle-même. Un court passage hilarant marquera l’esprit de la protagoniste, dès qu’elle voit son prétendant déguisé en raton laveur… La série fait déjà très balade, mais ici, on y est encore plus ! Tout est abordé avec un certain degré qui laisse entrevoir différents choix pour l’avenir, nous laissant perplexe pour le dénouement final. C’est absolument ça que nous aimons voir, rien de plus attrayant et dynamisant que de ne pas être certain de la fin !
C’est avec des parties plus câlines que d’autres que Mika Yamamori nous laisse dans notre flou permanent. Câlins, sentiments qui se dévoilent et rendez-vous posé avec Shishio parcourent les pages et hantent l’esprit du lecteur.

Néanmoins un aspect laisse le lecteur sur sa fin : la longueur. Sûr, un tome est toujours plus court de quelques pages dès qu’il possède un bonus de fin, mais là… L’histoire bonus prend une ampleur insatisfaisante ! Décevant puisqu’il raccourcit le tome, juste lors du passage le plus important des chapitres… Après tout, il ne fallait pas s’attendre à lire la suite directement, nous savons qu’elle ne se dévoilera qu’au prochain jet.

Coincé entre satisfaction et déception, la situation laisse très perplexe. C’est un tome moyen que nous avons côtoyé, regroupant des tas de bonnes choses sans pousser correctement les scènes. Concrètement, nous ne connaissons pas la raison qui a fait que Mamura refuse de sortir avec Nekota, encore moins pourquoi Shishio se rapproche sévèrement de Suzumé sans aller plus loin… Des limites sont toujours présentes.
Le seul point que l’on peut affirmer, est que la suite se doit d’être digne de nos attentes !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koalam

11 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News