Coyote Vol.3 - Actualité manga

Coyote Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 25 Febuary 2021

Coyote s'est senti profondément trahi par Marlène quand il a appris que ce dernier est en réalité Joshua, l'héritier de Garland... à tel point qu'il a tout bonnement décidé de couper les ponts avec lui, avec beaucoup douleur puisqu'il commençait à nourri de profonds sentiments à son égard... mais peut-être que les sentiments de Joshua sont encore plus forts ? En effet, ce dernier, beaucoup trop épris de Coyote à présent, a décidé d'aller directement au repaire des loups-garous pour s'expliquer avec lui. Au risque de ne jamais en ressortir vivant...

Après les événements du tome 2 qui étaient forcément assez éprouvants pour Coyote dès lors qu'il a appris la vérité sur Marlène/Joshua, ce troisième volume s'axe donc sur le choix de l'héritier de Garland, et sur les conséquences de ce choix. En allant jusqu'au repaire des semblables de Coyote par pur amour pour Coyote, Joshua se jette directement dans la gueule du loup (garou). Et en tant qu'héritier du pire ennemi des loups-garous, il risque bien de ne jamais ressortir de la planque. Néanmoins, cela lui importe peu tant qu'il retrouve Coyote, ce qui témoigne bien de la puissance et de la sincérité de ses sentiments... Cela touchera-t-il Coyote ? Le jeune loup-garou est forcément déboussolé de plus belle en apprenant la nouvelle... et cela aboutit sur des scènes très intéressantes dans la mesure où, une fois l'un face à l'autre, les deux amants se livrent enfin plus l'un à l'autre, ce qui est également l'occasion pour nous d'en apprendre un peu plus sur le passé de Joshua, son enfance, la mort de ses parents... et de mieux découvrir l'entourage de Coyote, comme ses précieux amis Nolan et Mimi.

Et la découverte du repaire des loups-garous par l'humain Joshua est précisément l'un des autres gros intérêts du tome. Comme il s'en doutait, le jeune homme n'est pas tué, mais est plutôt retenu en otage, son statut d'héritier de Garland étant forcément un atout dans la guerre. Et tout en restant captif, Joshua a alors l'occasion de découvrir un petit peu plus ces loups-garous de l'intérieur, en voyant bien qu'ils ne sont aucunement les monstres assoiffés de sang que les humains affirment, et qu'ils souffrent eux aussi de choses comme la solitude. En filigrane, une certaine évolution s'opère alors en Joshua: son objectif ne devient plus uniquement de vivre son amour avec Coyote, mais aussi de faire quelque chose pour que cette guerre stérile s'arrête... mais que pourra-t-il faire ?

En plus d'être très prenant, d'être riche de quelques informations importantes, de peaufiner certains personnages et de consolider la relation entre nos deux héros, le récit reste également sublimé par la patte visuelle de Ranmaru Zariya, toujours aussi folle. Les designs restent aussi riches que fins et précis, les décors sont très immersifs, les angles et les découpages choisis sont excellents (y compris dans la scène érotique de fin, intense à souhait), le travail très fin et varié sur les trames vient toujours compléter impeccablement le tout pour apporter plus de profondeur et d'ambiance... L'artiste régale, une nouvelle fois.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News