Courrier des miracles Vol.3 - Actualité manga

Courrier des miracles Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 07 Décembre 2017

Dans l'espoir de revenir un jour à la vie, Makoto poursuit son travail de "coursier des miracles" aux côtés de Kaori, du pigeon blanc Kyû et du fantôme, et les miracles qu'il doit transmettre n'ont pas fini de l'étonner et de le pousser à s'interroger sur la vie.


Ainsi, ce troisième et déjà dernier volume démarre de façon intéressante avec deux premiers récits qui sortent un brin de l'ordinaire. Le premier voit arriver un nouveau coursier, le jeune Kengo, qui adopte une façon de voir les choses très différentes de celle de notre héros avec qui il doit collaborer : là où Makoto souhaite avant tout livrer ses miracles sans forcément se soucier de la suite, Kengo va plus loin, et affiche surtout une très forte rage de vivre qui interroge notre héros. Quant au deuxième chapitre, il est un peu particulier dans la mesure où Kaori y prête son corps à la dénommée Asami, nouvelle cible d'un "miracle" qui adopte à première vue un comportement assez lisse (elle veut faire du shopping, etc.). Mais peut-être que cela cache quelque chose de plus profond, et que ça permettra aussi d'entrevoir encore un peu plus le fond de Kaori. Puis arrive un troisième récit intéressant puisqu'il confronte Makoto à un cas inédit : une rencontre fracassante avec un petit garçon qui a certaines raisons de considérer ses "miracles" comme une supercherie !


En plus de pousser Makoto, mais aussi Kaori à se questionner sur l'existence et le rapport aux autres, ces missions sont à nouveau l'occasion pour notre héros d'observer certains aléas de la vie et la réaction face à ceux-ci : brimades et vengeance, handicap et rapport à son corps, richesse et bonheur familial, sont autant de choses que l'auteur évoque et confronte brièvement en y dégageant des petites leçons de vie. Et tout est alors en place pour la dernière ligne droite de l'oeuvre, qui confronte Makoto à un choix riche de conséquences, et important s'il souhaite regagner son corps, retrouver son monde et ses proches... et évoluer dans le bon sens sans faire du surplace. En filigranes, Noboru Asahi en profite pour souligner l'importance de la notion de miracle, mais aussi celle du choix de vivre.


Le dernier chapitre, en forme d'épilogue choral, est très joli dans sa mise en scène et dans ce qu'il véhicule, et conclut comme il se doit une courte série qui, petit à petit, a su démontrer toutes ses qualités. Au final, Courrier des miracles est une très bonne petite surprise, et une jolie trouvaille des éditions Komikku.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News