Claymore Vol.26 - Actualité manga

Claymore Vol.26

La lame funèbre

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 10 July 2015

La dernière bataille a commencé ! Claire et ses alliés se préparent à affronter le monstre unicorne, Priscilla. Tout le monde devra s’armer de courage, de solidarité et de talent pour ne fusse qu’arriver à toucher celle qui a surpassé les abyssaux. La vengeance de Claire semble donc en marche... Vraiment ?

Nous tenons à présent l’avant-dernier volume de Claymore avant que cette série ne s’achève une bonne fois pour toute. La sensation est des plus étranges. L’œuvre nous aura après tout accompagné pendant plus de neuf années. Un titre qu'on aura eu l’habitude de suivre avec patience et passion. Mais, comme on le dit bien souvent, tout a une fin. Et Claymore n’en réchappera pas. Il nous faut donc savourer cet avant-dernier volet qui nous présente un affrontement au sommet et dantesque. C’est le dernier combat pour déterminer la nouvelle ère. Mais sous quelle signe elle sera ? Claire réussira-t-elle à vaincre Priscilla, là où tant d’autres ont échoué ?

Maintenant que la bataille finale a débuté, on en attend beaucoup de Norihiro Yagi, qui n’a pas vraiment le droit à l’erreur, surtout pas pour la fin de sa série phare qui n’a cessé de briller de par sa qualité. Comme nous pouvions nous y attendre, nos héros devront déployer toutes leurs forces dans la bataille pour pouvoir se mesurer de manière modeste au monstre unicorne. Mais, même avec des alliés de poids, la tâche semble des plus ardues. Il faudra faire preuve d’ingéniosité et de malice pour faire la différence. Et nous ne serons en rien déçus par la suite des événements. Les phases d’action sont des plus fluides et claires et s’enchaînent sans aucun temps mort, malgré le nombre conséquent de protagonistes dans l’affrontement. Les moments forts se succèdent sans discontinuer, sans pour autant être expéditifs ou excessifs. Jusqu’au bout, l’auteur garde un ton juste. Chaque personnage aura le temps de s’illustrer, personne ne sera mis sur le carreau. Ainsi, Norihiro Yagi ne nous décevra en rien.

Ce sera également l’occasion des dernières révélations sur certaines choses qui restaient encore nébuleuses. Pourquoi Priscilla ne mangeait-elle jamais les petites filles, comme si ces dernières n’existaient pas à ses yeux ? Que s’est-il exactement passé entre Claire et la masse informe constituée par Raphaëlle et Lucielle ? Le mangaka n’oublie donc pas de résoudre les derniers éléments de son œuvre qui restent encore en suspend. En outre, on termine sur un gros cliffhanger, celui d’un retour inespéré ! Que demander de plus ? On en ressort dès lors des plus satisfaits et impatients. Mais est-ce que cela n’a pas toujours été le cas ? On ne demande plus qu’une chose. La suite, la dernière boucle qui terminera la boucle, celle qui nous satisfera et qui nous blessera tout à la fois.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
titali

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News