Clannad Vol.7 - Actualité manga

Clannad Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 03 October 2013

Donc, on retrouve (après un tome catastrophique) une Nagisa enceinte et un Tomoya futur papa. Rappelons-le, ils ont décidé que l’accouchement se ferait à la maison par une sage-femme. Sur une raison stupide, soit dit en passant. Et là, vous allez être sciés. Nagisa tombe malade ! Comme si ce n’était pas le cas depuis cinq à six tomes ! Mais quel scoop … Bref, elle fait une de ses poussées de fièvre dont on a l’habitude. Mais là ça change tout elle est enceinte. Alors ses parents et son mari vont l’emmener à l’hôpital, lui faire passer des tests, comprendre ce qu’elle a pour pouvoir la soigner … Eh bien non, faux espoir. Rappelons qu’avoir de la fièvre plus que quelques jours est réellement dangereux pour la santé. Rappelons que dans les mangas, « maladie » = « fièvre », et c’est tout. Entre le petit rhume et le cancer, les mangaka auraient tendance à utiliser la fièvre dans les deux cas. Bref, déjà c’est une maladie pas vraiment poussée. En plus Nagisa devrait être dans un état lamentable avec quelques mois de fièvre, voire déjà morte. Mais enfin est surtout, DEPUIS QUAND est-ce qu’on soigne une fièvre résistante et tenace à coup de repas et de « reste couchée » ??? Mais sérieusement, personne ne s’inquiète pour elle ? Cette fièvre n’est que le symptôme d’une maladie et tout le monde s’en fout ?

Votre chroniqueuse se tape la tête contre un mur de désespoir. Oui, tout le monde s’en fiche. A part le médecin qui … ah non. Il ne cherche pas d’où ça vient, il se contente de dire que c’est dangereux qu’elle pourrait mourir (mais POURQUOI ?) et qu’elle devrait avorter. Vous l’aurez deviné, Nagisa s’y refuse totalement, et pire elle veut continuer d’accoucher à la maison. Alors si ça ce n’est pas une preuve indiscutable de bêtise franchement. Elle met la vie de son enfant, et la sienne, en jeu, juste pour ne pas aller à l’hôpital ? En fait je crois juste que ce manga est une conspiration. Surtout que toute sa famille finit par accepter. Et tant pis pour le spoil, l’accouchement arrive et oh, surprise. Bam. L’auteur décide de sacrifier Nagisa sur l’hôtel de sa bêtise. Merci mon dieu on n’en demandait pas tant. Mais la phrase qui nous le fait comprendre (la solitude de Tomoya) nous fait juste penser … Non, ils ont osés ? Ils ont osés tomber dans ce cliché pitoyable ? Eh bien oui, oui. Et à pieds joints en plus. Alors on sait déjà ce que donnera le tome 8. Tomoya n’arrive pas à s’occuper de sa fille car elle lui rappelle Nagisa, puis il se dit que Nagisa n’aurait pas voulu ça et il finit par aimer la petite fille et à se consacrer entièrement à elle parce que justement il revoit Nagisa et qu’elle a du donner sa vie pour elle et donc sa fille, finalement, doit abriter l’esprit de la femme qu’il aime.

Pouin pouin pouin pouiiin. Et encore, c’est sans évoquer le fait que la mère de Nagisa garde le sourire, courageuse dans l’adversité, pour soutenir toute la famille. Sauf que non, une mère normale PLEURE. Cette femme n’est pas humaine, je ne vois que ça. Bref. Un grand tome de Clannad encore, et on se dit : plus qu’un ! Qui va sûrement dégouliner de mièvrerie, et c’est dur de dire ce qui est le pire entre la mièvrerie et le pathos ridicule de ce tome.


NiDNiM


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

9 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News