Clannad Vol.4 - Actualité manga

Clannad Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 03 May 2013

Nous voilà arrivés environ à la moitié de la série, et pourtant la vie au lycée est déjà terminée. Il ne reste alors à nos héros que la possibilité de progresser. Ce tome-ci ne s’attèle d’ailleurs pas du tout à la période d’études de nos héros. On en vient même à oublier tous les personnages secondaires créés par l’auteur, qui ici ne prennent quasiment pas de place alors que dans les précédents opus, il existait même des retours en arrière pour pouvoir assister à leur progression. On prend encore un peu place au lycée, certes, de par le quotidien de Nagisa qui doit redoubler sa dernière année –encore- à cause de sa maladie. Mais Tomoya n’est plus là, et beaucoup de ses amis non plus. Alors Nagisa se retrouve seule, sans repères, et tout ce qu’elle s’était attachée à construire disparait peu à peu. Même son club de théâtre va s’effondrer avec la disparition de l’entrain de Tomoya qui recrutait pour elle des membres dignes de la compagnie sympathique de sa petite amie. Bref, la jeune fille déprime en essayant de ne pas vraiment le montrer à son petit copain qui fait tout pour lui changer les idées.

D’ailleurs, Tomoya. Il a fini le lycée et il est temps de cesser de vivre aux crochets des parents de Nagisa. Parce que, à son âge, travailler vite fait dans une boulangerie sans faire de projets d’avenir, c’est pas terrible. Alors il se reprend en main et décide de trouver un boulot et de vivre avec Nagisa. Alors oui, au début la série avait quelque chose d’amusant. Mais là, tout est parfaitement linéaire avec des petits problèmes du quotidien qui sont montrés comme des obstacles insurmontables. En fait, c’est plus le sérieux insufflé dans ce récit tranche de vie que le calme de l’histoire en lui-même qui rend la narration un peu trop plate. Il manque de relief, de joie, de légèreté dans un récit qui se prend bien trop la tête. Il nous manque presque la folie des débuts pour compenser une tristesse un peu trop présente sur le ton toujours très terre-à-terre du manga.


NiDNiM


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News