Chocotan Vol.9 - Actualité manga

Chocotan Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 23 March 2020

La saison hivernale arrive, et avec elle certains événements typiques de cette période, qui pourraient être autant d'occasions pour Nao d'enfin oser passer le cap avec Arima, en lui avouant qu'elle l'aime depuis longtemps. En lui tricotant une écharpe pour Noël, aura-t-elle l'occasion de se déclarer ? A moins qu'elle ne le fasse à la Saint-Valentin en lui écrivant une lettre ?

La part sentimentale de la série revient donc un petit peu plus sur le devant de la scène ici, avec des situations où Nao met tout son coeur dans ses préparatifs de déclaration et ne semble pas loin de braver sa timidité et son manque de confiance, d'autant plus que Chocotan est toujours là pour l'aider et pour l'encourager, ce qui met toujours aussi joliment en valeur la relation pleinement de tendresse entre la jeune fille et sa petite chienne. Mais entre des petits imprévus ou les petites maladresses parfois très drôles de Chocotan (surtout le coup de la tête sans corps), l'ensemble n'évolue finalement pas. Un petit peu frustrant, mais pas foncièrement dérangeant dans une série comme celle-ci qui a bien d'autres arguments à côté.

Ainsi, en dehors de ça l'oeuvre peut toujours compter sur la manière dont la mangaka Kozue Takeuchi aborde les canidés. Un chapitre "pédagogique" sur l'importance de ne pas céder à tous les caprices gourmands de son toutou,c ar me^me si ça lui fait plaisir ça met forcément sa santé en péril. Un chapitre bienveillant où le retour de la "déesse Choco" au Nouvel An permet à Happy d'avancer encore un petit peu plus dans sa relation avec son maître Arima, lui qui peine encore à être sincère envers lui-même et à faire confiance aux humains après ce qu'l a subi avant d'être adopté par le jeune garçon... Et, enfin, pour clore ce tome, l'un de ces chapitres tragiques, fendant le coeur, dont l'autrice a régulièrement le secret, et qui nous compte ici la courte vie d'une tout jeune chiot malade de naissance, mais qui a malgré tout eu le temps de bâtir un joli lien avec sa maîtresse... Dans ces moments, l'autrice sait bien souvent nous tirer quelques larmes, d'autant que ces moments plus tristes ressortent bien dans cette série la plupart du temps mignonne, et que les choses sont plutôt bien dosées.

On espérait peut-être un brin d'évolutions au vu du résumé du tome, mais à part ça la lecture de Chocotan reste toujours aussi bonne, autant pour ses "infos canines" que pour sa tendresse, ses éléments sentimentaux, ou ses nets changements d'ambiance.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News