Chef de Nobunaga (le) Vol.20 - Actualité manga

Chef de Nobunaga (le) Vol.20

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 07 Décembre 2018

Sur le plan historique, Nobunaga était censé être blessé par balle pendant la bataille de Tennôji, mais à l'issue du conflit ça n'a pas été le cas, et Ken se pose alors une question: s'est-il pris la balle à la place de son maître ? Si oui, c'est l'Histoire qu'il risque de changer, et le cuisinier qui tâchait jusque-là de changer le moins de choses possible s'interroge de plus belle...


Tout au long du volume, on constate que jamais Ken ne s'était autant questionné sur son rôle, sur son impact dans les faits historiques qu'il vit depuis qu'il a été transporté dans le passé. Et peu à peu, de nouvelles décisions semblent lui venir en tête. Après tout, il a déjà choisi de renoncer à sa vie passée à notre époque pour rester avec Natsu, alors pourquoi ne pourrait-il pas se permettre désormais de changer des choses, d'influer plus profondément sur le cours de l'Histoire ? Doit-il rester avec Nobunaga ou non ? Quels nouveaux changements constatera-t-il au fil des pages, et que choisira-t-il de faire ? On sent le cuisinier de plus en plus tiraillé, même si sa chère Natsu lui dit de ne pas trop s'en faire... Mais avant tout, l'Histoire continue, et avec elle son travail de cuisinier.


Ainsi le mangaka Takuro Kajikawa va-t-il continuer ici de mêler efficacement cuisine et Histoire, en se permettant même quelques variantes puisque pour venir en aide aux tourments sentimentaux du fils de Nobunaga, Ken devra mettre à profit ses talents de cuisinier pour mettre au point une sorte de parfum ! Et historiquement, même si des petits changements semble arriver de plus en plus, l'auteur continuer d'être très pointu, que ce soit dans le conflit autour de la baie d'Osaka en début de tome, dans les ambitions de Nobunaga concernant la capitale, ou dans l'entrée en guerre d'une grande figure historique: Uesugi Kenshin, poussé à briser son alliance avec Oda, et que le mangaka parvient très bien à dépeindre dans sa personnalité. Avec le conflit entamé entre les forces de Nobunaga et celles de Kenshin, le prochain volume devrait être passionnant. Et en attendant, entre les nouvelles avancées, la rigueur du récit et les doutes qui s'installent en Ken, ce volume-ci ne démérite aucunement et la série atteint les 20 tomes en restant toujours aussi prenante.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News