Cheeky Love Vol.11 - Actualité manga

Cheeky Love Vol.11

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 11 September 2019

Yuki est de nouveau sollicitée par le club de basket de son université, qui cette fois ne cherche pas seulement un remplaçant mais un manager permanent pour travailler en binôme. Même si Naruse n’est pas très emballé par cette idée, il laisse couler. Yuki est désormais bien occupée entre les cours, le club, son boulot à la supérette et bien sûr, son petit ami très collant qui est décidément très entreprenant… Elle réalise aussi qu’elle n’a jamais vu les parents de Naruse, et lui demande alors de les rencontrer, mais en attendant, il faut se concentrer sur l’inter High !

« C’est… juste que… J’ai toujours… toujours… simplement voulu qu’elle comprenne. »

Alors qu’Hakamada est venu à l’université Osaki pour voir leur club, il croise Yuki. Il lui confie ses doutes et lui fait par de la pression qu’il ressent avec le tournoi qui approche. Pris d’une impulsion, il la prend dans ses bras… ce qui va créer des tensions car aucun d’eux ne sait comment réagir face à ce nouveau rapprochement imprévu, ni comment l’interpréter. Cette fois, le capitaine de Misuzu ne peut plus se voiler la face, il est vraiment amoureux de Yuki. Même s’il fait toujours preuve de la maladresse qui le caractérise, il est aussi très touchant et on a envie de le voir réussir à passer ce cap et assumer au grand jour son amour pour notre héroïne. Dans ce tome, on a tout le loisir de constater à quel point ce personnage a changé et avancé, et c’est un plaisir.

« Depuis ce jour… ils n’ont fait que travailler pour arriver jusque là. »

À l’heure de l’affrontement fatidique entre Ryuhoku et Misuzu, Mitsubachi Miyuki nous rappelle grâce à un flash back que le tournoi de l’inter High était déjà l’objectif d’Hakamada quand il était enfant. Naruse, qui à l’époque ne jouait que pour s’amuser, a bien évolué depuis et s’est investi à 100% dans le basket. Cette plongée dans leurs souvenirs rajoute à l’intensité du moment et nous permet d’apprécier à sa juste valeur cette confrontation finale.

« On n’a pas fini de douter ni de se tourmenter, mais… Une chose est sûre… on est en train de changer. »

Un tome à la fois dense et efficace qui clôture une partie de l’histoire. On ressent une certaine nostalgie à la lecture et on retrouve quelques parallèles avec le début de l’histoire, cela dit toujours en mettant en avant les évolutions qui ont eu lieu. À présent, on est curieux de voir comment les rapports entre les personnages vont être redéfinis par la mangaka et quel sera l’avenir du club de basket de Ryuhoku.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

17 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News