Chat malgré moi Vol.5 - Actualité manga

Chat malgré moi Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 08 April 2020

Alors qu'il est toujours coincé dans un corps de chat et que sa jeune et jolie maîtresse Chika l'a rebaptisé Nyao, Nao vient d'avoir le surprise de tomber nez à nez, dans la rue, sur son corps, alors que celui-ci était censé être dans le coma ! Serait-ce l'occasion de retrouver son corps humain ? Du haut de ses quatre pattes félines, notre héros décide de tenter le coup, mais cela s'avère beaucoup plus facile à dire qu'à faire quand, en face, le corps humain de Nao est occupé par un esprit félin pas du tout enclin à coopérer...

Assez prometteuses, les toutes dernières pages du tome 4 aboutissent donc ici à un tout début de cinquième volume... eh bien, qui est plutôt loin de tenir ses promesses, dans la mesure où l'irruption du corps humain de Nao n'apporte finalement rien. Il y a bien quelques gags amusants, liés au fait de voir le corps humain de notre héros avoir des réactions un peu félines. Mais concrètement, une fois le premier chapitre passé, c'est comme si cette petite altercation n'avait jamais eu lieu: le corps humain de Nao retourne à l'hôpital, Nyao ne s'en soucie aucunement, et basta. Un peu bizarre...

Quoi qu'il en soit, tout le reste du volume revient donc à l'habituelle recette de Konomi Wagata, à savoir de courts voire très courts chapitres (en gros, ça peut aller de 6 à 15 pages) indépendant, où à chaque fois, pendant un petit moment du quotidien, Nyao expérimente de nouvelles choses de sa vie de chat: se prélasser dans un carton, se frotter aux proches de Chika, observer les étourderies de sa mignonne maîtresse, partir en visite... Et même si, concrètement, la mangaka ne manque pas encore de petites idées et sait régulièrement amuser (surtout via les têtes parfois impayables de Nyao), il faut bien avouer que la plupart du temps elle offre à ses chapitres des issues trop rapides voire des conclusions absentes, tant on attend encore un peu plus de choses derrière.

En somme, Chat malgré moi, pour l'instant ça reste encore assez rigolo, mais il y a à la fois un petit goût de déception vis-à-vis des promesses entrevues dans la fin du tome 4, et une pointe de frustration face à la tendance de l'autrice à finalement peu exploiter ses différentes idées.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

12 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News