Carciphona Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 19 September 2019

Piégés dans la faille, à la recherche du Livre des éléments, Meron et les siens se retrouvent aussi séparés. Tandis que Veloce fait une nouvelle fois face à Blackbird dont les intentions sont toujours aussi ambiguës, le reste du groupe fait face à la déesse Hiraeth qui a surgi du livre. Seul problème : la divinité est incontrôlable, et pour cause, car la voici devenue une Carciphona...

Bien que plaisant dans son déroulement, l'arc actuel pouvait laisser sceptique du fait de l'absence de connexion avec l'intrigue principale centrée sur Veloce. Néanmoins, il s'achève en début de quatrième volume via une bataille assez spectaculaire et qui prouve à elle seule les progrès de Shilin Huang depuis les débuts. La confusion se fait beaucoup moins présente, et l'autrice nous offre des planches impressionnantes qui dépeignent une action effrénée, qui se conclura avec une pointe d'émotion.

Voilà une excellente manière de conclure cette partie de l'histoire, mais c'est bien la suite qui va se montrer surprenante, jusqu'à devenir l'un des passages les plus intéressants de Carciphona pour le moment. Jusqu'ici, l'intrigue de la série s'est montrée un poil confuse du fait de sa complexité. La mangaka a intégré un très grand nombre d'éléments, si bien que le puzzle à recomposer paraissait assez vaste. Pourtant, une très grande partie de ce quatrième opus vient assembler bien des morceaux. Plusieurs éléments de l'arc prennent ici un sens, et Shilin Huang en profite pour apporter de grandes précisions quant aux comportements ambigus de quelques personnages, à commencer par Blackbird.
Et ce gain de précision, il a un impact sur l'ensemble de la série. On comprend désormais certaines psychologies, si bien que ce volume peut pousser le lecteur à relire le titre depuis le début avec un regard neuf. Certes, il reste encore bien des choses à éclaircir dans Carciphona, mais on apprécie que l'univers et ses acteurs deviennent bien plus limpide.

Ainsi, si une grande partie du volume se détache de l'action et propose surtout quelques rebondissements et beaucoup d'échanges entre personnages, rien n'est inutile. Peut-être est-ce la première fois qu'on a tant l'impression que Shilin Huang sait exactement où elle va et ce qu'elle veut nous montrer. Forcément, cela a un impact sur nos attentes puisque la toute fin du tome et ses révélations nous font espérer un cinquième opus encore plus intense, et qui pourrait lever le voile sur d'autres mystères du manga.

Ce quatrième tome de Carciphona est donc bel et bien celui qu'on attendait. La grande scène d'action proposée se révèle assez marquante tandis que toute la transition qui découle de la fin de l'arc confirme les bases de l'univers en précisant énormément d'informations, et en développant habilement quelques personnages. Pour ceux qui se lanceraient dans la série et qui trouveraient les débuts confus, on ne peut que suggérer d'aller jusqu'à ce tome clé qui vient soulever les qualités de la série.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News