Canis - The speaker Vol.2 - Actualité manga

Canis - The speaker Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 16 May 2019

Au sein de l'orphelinat Ross, les petits Samuel, Harold et Nobu étaient tout l'un pour l'autre, et s'étaient promis de rester ensemble pour toujours, mais les agissements de soeur Mary en ont décidé autrement, et ont plongé les trois jeunes âmes dans un monde cruel, surtout concernant Nobu qui n'a pas eu droit au même traitement que ses deux amis. Revendu à la mafia japonais, servant de jouet et de punching-ball dans les bas-fonds d'un bordel, il a grandi en voyant son âme se noircir, mais en étant désireux, toujours, de s'en sortir et de réussir.

Le deuxième volume de Canis - The Speaker s'ouvre sur quelques pages nous montrant rapidement ce que, de leur côté, sont devenus Michael et Harold: l'un a été envoyé dans une école d'élite où son intelligence brille, tandis que l'autre s'est retrouvé dans un autre pensionnat. Tous deux continuent d'avancer, de suivre leur destin, de se placer sur la voie de la réussite, mais aucun des deux ne peut oublier ses compagnons, en particulier Nobu. ils sont toujours aussi déterminés à se retrouver... mais quand ce sera le cas, quelle voie devront-ils prendre définitivement pour s'en sortir ?

En jouant sur le temps, ZAKK nous passe en accéléré mais avec concision et précision les grandes lignes du parcours de ses héros, pour ensuite mieux croquer les conséquences de leurs retrouvailles et de leur désir de rester ensemble. S'en suit alors un récit qui s'assombrit encore, au gré des actes parfois durs, cruels et déchirants que ces trois hommes sont obligés de faire pour s'en sortir. Comme on pouvait s'en douter, le passé de Harold et de ses deux amis est dur, sombre, parfois brutal, et il nous happe complètement sous la verve visuelle d'une artiste qui maîtrise désormais parfaitement son art. Les visages, les découpages, les trames, certains plans assez ambitieux et en même temps sombres et élégants... Tout, visuellement, jouit d'une grande précision de la part de la mangaka, qui nous régale.

Ainsi, Canis - The Speaker est un récit de plus en plus captivant, et dont il va être difficile d'attendre la suite.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News