Broken Blade Vol.2 - Actualité manga

Broken Blade Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 02 March 2010


Ils étaient amis quelques années tôt, il paraît impossible qu’ils se fassent la guerre désormais, forcément, tout doit pouvoir s’arranger par le dialogue !
C’est ce que se dit naïvement Lygatt pour qui l’amitié doit primer sur le reste…mais il ignore tout de la guerre, des enjeux.
Après avoir planté le décor dans le premier volume, celui ci s’attarde d’avantage sur la dimension humaine et l’ancienne amitié qu’entretenaient les différents protagonistes, même si paradoxalement les affrontements entre robots sont plus présents que dans le précédent volume. Lygatt veut renouer le dialogue, il pense naïvement pouvoir tout régler mais la réalité de la guerre lui saute au visage, et sa naïveté va coûter la vie de plusieurs personnes. En voulant épargner un adversaire, il cause la mort de l’homme qui venait de lui sauver la vie, pour qu’au final son adversaire meurt malgré tout…cet acte plein de bonne intention mais regrettable lui vaudra en plus des reproches de ses alliés, une culpabilité bien lourde à porter. Cette dure réalité de la guerre vient le foudroyer et l’anéantit…il est clair que tout va se jouer là, on sent déjà un changement dans ce personnage présenté au départ comme plein de vie et enjoué, en moins de deux volumes et de nombreux évènements : découverte d’une capacité qu’il est le seul à posséder, lutte contre un ami, culpabilité de la mort d’autrui…on sent déjà un évolution.
De son coté Zeth parait douter également, bien qu’étant l’agresseur, il semble autant subir les évènements que les agressés, victime de son rang…peut être fait il cela justement pour épargner ses anciens camarades. Il est encore trop tôt pour le dire, mais le masque de dureté affiché dans le premier volume est déjà tombé.

Le graphisme est toujours aussi beau, mais ce volume, de par la grande présence des robots, nous fait remarquer (plus que dans le premier tome) que les scènes d’actions ne sont pas merveilleusement mises en page, c’est assez confus, ce qui est évidemment regrettable.
On reste cependant sur l’excellente impression du premier volume et on attend la suite avec impatience, curieux de voir comment ce conflit entre cœur et raison va évoluer.


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News