Born To Be On Air ! Vol.6 - Actualité manga

Born To Be On Air ! Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 16 October 2019

Toujours prisonniers, au fin fond de Wassamu, de l'étrange et improbable secte aux ambitions inquiétantes, Minare et ses deux camarades d'infortune, grâce au plan de Kureko, sont parvenus à lancer à la station de radio un SOS codé que Kômoto a pu décoder. Il n'en faut pas plus pour qu'un invraisemblable trio se mette sitôt en route pour voler à la rescousse des trois victimes et essayer de mettre fin aux agissements de la secte. C'est ainsi que Nakahara, l'amoureux transi de Minare, Kômoto, qui en pince pour Namba, et Ôki, désireux de revoir et de libérer sa mystérieuse disparue, se mettent en route...

L'arc à Wassamu tire donc sa révérence dans une première partie de volume faisant un petit peu dans l'action en surface, et continuant d'enchaîner des situations et dialogues incongrus en substance. le cocktail amène la fin de toute cette partie de manière peut-être un peu trop facile, néanmoins l'essentiel passe bien, la plupart des personnages sont efficacement exploités, et les enjeux qui naissent derrière sont on ne peut plus prometteurs.

Car forcément, une telle affaire, ça va donner pas mal de matière à Minare et à la radio pour l'émission, entre autres. Les conséquences sont assez nombreuses, entre l'obligation de passer du temps pour témoigner auprès de la police, la difficulté accrue pour Minare de jongler entre le taff au resto et l'émission (d'autant plus que, comme elle le dit franco elle-même, elle a chopé la flemme en restant enfermée à rien faire trop longtemps), sa prise de conscience qu'il lui faut quand même remercier Nakahara... et, plus concrètement concernant la radio, son retour au live avec quelques questions d'auditeurs qui y vont cash, les regards que les récents événements ont amené MRS, et la possibilité de participer au Valentine Radio, une espèce de "fête" d'une semaine brisant les frontières entre les stations.

Minare risque de ne pas chômer ! Mais en parallèle, une autre figure continue aussi d'attirer l'attention, à savoir Makie. Entre ses avancées vis-à-vis de la radio, sa relation tumultueuse avec son frère, ou son hébergement chez une Nakahara pour qui elle ressent toujours plus d'amour, la belle progresse également, et plutôt deux fois qu'une au vu des dernières pages !

A tout ceci, on peut aussi ajouter quelques nouvelles brèves analyses liées au monde de la radio, ici via l'évocation des différences d'ondes et la montée en puissance des services de diffusion vidéo qui installent de nouveaux systèmes.

En achevant un arc avec une certaine réussite et en en profitant pour relancer de plus belle son récit par la suite, Hiroaki Samura continue de séduire, y compris dans ses moments un peu plus en roue libre. En somme, Born to be on air! c'est toujours aussi cool !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News