Blue Giant Vol.2 - Actualité manga

Blue Giant Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 14 November 2018

L'échec de son tout premier concert au "Bird" est loin d'avoir anéanti Dai Miyamoto qui, avec son saxophone, est convaincu qu'il deviendra le plus grand jazzman du monde... et cela pourrait peut-être bien arriver, puisque malgré ses maladresses, son son trop fort et sa méconnaissance totale des bases, certaines personnes semblent tut de même déceler en lui quelque chose ! A commencer par Kawanishi du "Bird" qui retrouve sa trace et lui fait rencontrer un homme qui deviendra son "professeur".


Ce 2e tome de Blue Giant marque donc une étape importante dans le parcours de notre jeune héros, avec l'arrivée à ses côtés de Yui, un homme pouvant paraître acariâtre ou bizarre, mais qui pourrait se révéler être un excellent professeur. Shinichi Ishizuka installe très bien le personnage de Yui, mentor sévère... mas s'il est sévère, c'est bien parce qu'il a lui aussi décelé quelque chose en Dai. Des talents cachés derrière sa méconnaissance des bases, ainsi qu'une émotion et une passion capables de toucher.


"Ta musique a le pouvoir de bouleverser."


C'est donc avec Yui que Dai va devoir apprendre toutes les bases. Puissance du son, embouchure, solfège... Cet aspect est rendu très prenant, car l'auteur y trouve un bon équilibre: il y a des éléments techniques bien expliqués sans en faire trop, ces moments d"entraînement" sont habilement répartis, et les interactions entre Dai et Yui amènent un dynamisme supplémentaire tant ces deux garçons ont leur personnalité.


Et quand il n'offre pas ces phases d'entraînement, Ishizuka excelle à nouveau pour croquer autour de Dai tout un tas de relations qui vont souvent avoir une influence sur sa façon de jouer. On pense à la "géante" Mai Miwa du club de natation pour qui il en pince (et qui est donc une deuxième "géante" dans la série), au patron de la station-service vivant un coup dur au travail, aux amis de Dai qui s'interrogent tous sur la fin de lycée et ce qu'ils feront après, à la petite soeur Ayaka... et plus d'une fois, les relations que Dai a avec ses proches lui font ressentir des sentiments divers ayant une influence sur sa façon de jouer. Oui, le jazz semble bel et bien être la musique de l'instant et de l'émotion, et Yui ne semble pas se tromper quand il affirme que notre héros est capable de bouleverser les autres. Le passage au festival ne cessera de le montrer, que ce soit pour les réactions passionnées du garçon ou pour sa représentation improvisée... Et si nous assistions vraiment à la naissance d'un géant du jazz ?


C'est tout ce que l'on souhaite à Dai, jeune homme passionné, un peu excentrique et très humain, et en attendant la lecture de ce tome 2 confirme toute la maestria vue dans le premier volume. Le mangaka aborde à merveille son sujet et livre des personnages passionnants.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News