Bloody Monday Vol.5 - Actualité manga

Bloody Monday Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 11 January 2016

Fujimaru ne contrôle plus rien. Désormais entre les mains de Maya et de Michael, il est contraint de se plier à la requête des terroristes : hacker le système de sécurité de Third-I qu'il a lui-même mis au point, et effacer la vidéo du "massacre de Noël". Impossible pour lui de se défiler, car la traîtresse Sayuri Hôshô tient en otage Haruka et Otoya qui ne sont au courant de rien... Mais dans cette situation désespérée, il ne faut jamais sous-estimer nos héros, encore plus quand il leur faut protéger ceux en qui ils tiennent.

Il y a toujours de bonnes grosses ficelles dans Bloody Monday, à l'image de l'instinct d'Otoya pour réussir à déterminer la vérité à partir d'une simple odeur, ou de morts auxquelles il était difficile de croire et qui n'entretiennent donc qu'un suspense très factice. Et pourtant, difficile de bouder son plaisir tant le rythme est là et les rebondissements nombreux, une fois de plus. Et cela, que ce soit du côté de Sayuri qui voit sa couverture dévoilée comme on pouvait s'y attendre, ou de Fujimaru qui va mettre au point un stratagème délicat pour tenter de s'en sortir, d'autant qu'il a parfaitement conscience qu'une fois sa "mission" accomplie, il n'y a quasiment aucune chance que les terroristes le laissent en vie...

Tout aussi tendu soit-il, le focus sur Sayuri déçoit légèrement de par sa brièveté, mais l'essentiel passe malgré tout : son statut de victime, à elle aussi, puisqu'elle fut simplement endoctrinée par la secte qui a exploité ses faiblesses personnelles. En ayant conscience de cela, ce qui lui arrive ne peut qu'avoir un impact assez fort sur ses anciens compagnons du Third-I, dont un en particulier...
Mais c'est bien l'autre partie, autour de Fujimaru, qui intrigue le plus, puisqu'elle amène la véritable entrée sur le devant de la scène d'un ennemi qui était jusque là peu actif par lui-même : le stratège "J", qui s'annonce d'ores et déjà comme une adversaire redoutable dans ses capacités d'analyse, d'anticipation et de sang-froid, si bien que même notre héros ne semble pas à sa hauteur... Que ce soit via les plans de Fujimaru pour s'en sortir et sauver ses proches, ou ceux de "J", c'est à celui qui parviendra à avoir le dernier coup, celui d'avance, et les rebondissements de ce côté-là sont suffisamment bien huilés pour qu'on ne lâche jamais le tome, d'autant que l'aspect informatique reste plutôt bien exploité même s'il amène quelques retournements de situation très gros.

Quoi qu'il en soit, les auteurs livrent à nouveau un tome très prenant, où les autres pistes continuent également leur chemin. En tête, les agissements du côté du pénitencier, les doutes commençant à ronger Maya qui a failli plusieurs fois à ses missions, et surtout la fin de tome concernant le père de Fujimaru ainsi qu'un autre rebondissement... sanglant.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News