Bloody Monday - Last Season Vol.1 - Actualité manga

Bloody Monday - Last Season Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 22 Febuary 2016

L'affaire de la Boîte de Pandore, qui occupait la saison 2 de Bloody Monday, s'est terminée dans le chaos, et si Peter Pan a pu être abattu par les vengeresses Maya et Blanche-Neige, les dégâts collatéraux ont été nombreux, à commencer par la mort du président américain. Mais, surtout, Ryô Ryumon et Kôji Megumi laissaient leurs lecteurs en plein suspense autour du sort de Hibiki, du retour de "J" et de la révélation sur l'identité du "Conteur"...
Depuis cette fin de saison qui laissait le lecteur abasourdi et dans le flou le plus total, un an s'est écoulé. La vie reprend peu à peu son cours : Haruka et Otoya se rapprochent, du côté du Third-I chacun poursuit des fonctions et Kusunoki n'a toujours d'yeux que pour Minami... mais dans tout ça, il y a un grand absent : Fujimaru, qui, depuis un an, a disparu sans laisser de traces, confiant simplement sa petite soeur à son ami d'enfance.
A présent, le Japon, sous la houlette du 1er Ministre Kujo, a remonté la pente à une vitesse prodigieuse, si bien que le pays a l'honneur d'accueillir à Tôkyô un sommet réunissant les 12 plus importants chefs d'Etat et leurs familles. Le Third-I, entre autres, fait partie de la surveillance de cette grande réunion se tenant dans la nouvelle Tour de Tôkyô. A priori, la surveillance est suffisante pour assurer la protection de tout ce beau monde. Pourtant, la stupeur est totale quand des terroristes parviennent à s'infiltrer dans la tour et à prendre l'assistance ne otage. A la tête des opérations, Kirishima et les autres finissent par découvrir un jeune homme qu'ils ne connaissent que trop bien...

Bloody Monday reprend du service pour sa troisième et dernière saison, avec un premier tome qui ne perd rien du rythme soutenu qui a fait le succès de la saga, mais qui sert surtout à reposer les bases un an plus tard. Et certaines choses sont bien changées, à commencer par le rôle d'un Falcon que l'on retrouve à contre-courant. Un événement qui, très vite dans le tome, se devine et ne surprend donc aucunement quand la révélation arrive, et une question de plus qui s'ajoute à celles amenées par la fin de la saison 2 : comment Falcon en est-il arrivé là ?

Concrètement, la majeure partie du tome sert à replacer les choses par le biais de l'infiltration des terroristes, et même si des réponses à certaines énigmes arrivent rapidement sans jouer la surprise (en tête, ce qu'est devenue Hibiki), il faut bel et bien attendre la dernière partie du volume et la concrétisation de la prise d'otages pour voir les choses se préciser beaucoup plus autour de l'objectif et des plans du "Conteur", du rôle de Fujimaru, de celui de "J"... et cela s'annonce diablement palpitant. Toutefois, on espère réellement qu'au fil des trois petits volumes qui suivront, les auteurs parviendront à relier comme il se doit toutes les embouchures ouvertes par les deux premières saisons...

En dehors de ça, le trait de Kôji Megumi reste dans la lignée des deux premières saisons en visant l'efficacité. Par contre, il est étrange que certains personnages réapparaissant après trois ans d'absence n'aient pas connu d'évolutions physiques marquées...

Côté édition, Pika livre un travail correct, avec un papier dans la bonne moyenne de l'éditeur, une traduction claire... On regrette simplement quelques textes légèrement coupés sur le bord des pages.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News