Bleach Vol.1 - Actualité manga

Bleach Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 23 May 2008

Héritier direct de la Dragon Ball mania, à l’instar d’un Naruto ou d’un One Piece, Bleach vient d’ores et déjà se placer comme un sérieux prétendant au trône du meilleur shonen baston disponible sur le marché.
En effet, ce premier tome est plus que prometteur, introduisant efficacement les protagonistes principaux et l’ambiance générale du titre. A de nombreux égards, ce premier opus de Bleach m’a séduit.
D’un point de vue graphique, tout d’abord, c’est très satisfaisant. Le style de Tite Kubo devance, selon moi, celui de ses concurrents directs, à savoir Eichiro Oda et Masashi Kishimoto. Malgré un trait peu assuré dans les premières pages, on sent le mangaka prendre dez plus en plus confiance en lui pour nous offrir en seconde moitié de volume des planches très agréables à regarder. En outre, Kubo sait adapter parfaitement son trait en fonction du contexte : vif et dynamique lors des scènes d’action, léger et proche de la SD pendant les passages plus humoristiques.
D’ailleurs, parlons en de l’humour ! C’est pour moi l’une des grandes forces de ce premier tome. Les personnages ont tous une personnalité qui leur est propre, et qui plus est très hautes en couleurs. Que ce soit Ichigo, le taciturne au grand cœur, son père, hyper actif qui prend son rôle de père très (trop) à cœur, ou encore Orihime, la bimbo complètement crédule, tous nous divertissent et nous amusent. Ces personnages aux caractères bien distincts forment un univers homogène et sympathique, que l’on prendra sûrement plaisir à voir évoluer à travers les tomes à venir.
Finalement, là ou le bât blesse, c’est au niveau du scénario, de l’intrigue. Il est en effet trop classique pour moi.
Sur ce point, Bleach ne parvient pas à se démarquer des shonens déjà existant, ce dernier réutilisant trop les codes du genres, quitte à paraître répétitif et déjà vu. Par exemple, le héros a un potentiel phénoménal mais encore peu contrôlé, il est en marge de la société mais a des amis sur qui compter … On sent déjà arriver gros comme une maison les pseudos monologues sur les bienfaits de l’amitié pour se surpasser et donner le meilleur de soi même ! De plus, l’intégration des shinigamis et des hollows, pour l’instant, ne paraît être qu’un prétexte comme un autre pour que les protagonistes aient des pouvoirs surhumains. On verra si le mangaka réussit à en faire quelque chose de consistant.
Pour l’instant, Bleach démarre plutôt bien. Espérons que par la suite Tite Kubo saura tirer profit de l’atmosphère sympathique qu’il a su créer dans ce premier tome, et apporter un peu de fraîcheur et d’originalité dans le développement de son scénario.



crack

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Crack

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News