Black Butler Vol.18

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 24 March 2015

Quelle surprise, le proviseur du Weston College est Undertaker ! Les éléments s’imbriquent alors entre eux et suite aux révélations des préfets, Ciel et Sebastian découvrent toute la vérité sur le complot de la disparition du jeune Derek.


Après cette énième aventure, Ciel reçoit une nouvelle missive de la reine l’invitant à enquêter en Allemagne, là où des morts mystérieuses sont survenues…


La révélation survenue pour boucler le précédent volume était des plus surprenantes puisqu’on ne s’attendait pas à un retour si prématuré du personnage d’Undertaker. Suite à cette information et la fin de l’arc se profilant à grands pas, il était tout naturel que les éléments de réponse à la disparition de Derek nous soient donnés. La vérité éclate donc au grand jour et force est de constater que Yana Toboso a bricolé habilement son intrigue puisque toute cette partie de l’histoire prend un sens, alors que de grands points d’ombre subsistaient et que la mangaka avait pris son temps à dépeindre une partie de cricket. Mais là où cette partie du tome crée la surprise, c’est dans les explications des plans d’Undertaker. Ceux-ci semblent actuellement très confus et on a du mal à saisir les nouveaux concepts de la série qui viennent renforcer la mythologie des Dieux de la mort propre à Black Butler. Néanmoins, le fait qu’une intrigue plus vaste, peut-être liée au mystère des Phantomhive, soit née depuis l’arc précédent est un fait des plus intéressants. L’histoire avance très doucement, mais sûrement, et les surprises de l’auteure restent bonnes à découvrir.


La suite du volume reprend une formule de base à la mangaka, celle d’instaurer un chapitre de pause entre deux arcs en mettant à l’honneur le côté décalé de la série, histoire de souffler un peu. Mais ce qui nous passionne davantage est l’ouverture d’un nouveau chapitre de la série qui conserve une fois encore le côté polar de l’œuvre en nous plaçant dans une énième enquête. Mais cette fois, l’affaire de place en Allemagne avec des morts mystérieuses liées à un village dit frappé par la malédiction… Avec seulement deux chapitres du tome pour ouvrir cette investigation, difficile de se forger un véritable avis. Pour l’heure, la recette semble classique, mais on ne doute pas des capacités de la mangaka à nous surprendre dans le développement de cette nouvelle intrigue.


Conservant sa formule habituelle tout en proposant quelques surprises dans le développement de l’intrigue, Black Butler fonctionne toujours comme il se doit. Un arc se termine et un nouveau s’ouvre, ce qui ne change pas de la routine de l’œuvre. Gageons toutefois qu’à l’approche de la vingtaine de volumes, on aimerait voir l’intrigue globale se préciser davantage…


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News