Berserk Vol.28 - Actualité manga

Berserk Vol.28

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 24 November 2008

Après le chaos du tome précédent, les choses se posent un peu ici…ballades en bord de plage, sentiments d’adolescents, deux jeunes filles qui sympathisent au bord de l’eau au milieu des oiseaux…Berserk serait-il devenu un shojo ? Rassurez vous, on en est bien loin, on a toujours droit à notre lot de massacres, de créatures démoniaques improbables et de sauvageries !
A peine remis de ses blessures, Guts doit revêtir une nouvelle fois l’armure maudite du Berserk, pour affronter un monstre innommable gigantesque. On ne sait plus qui est l’ennemi, les Kushans qui manipulent des monstres et massacrent sans pitié où la nouvelle troupe du faucon qui se pose en libérateur…
Dans ce volume, on délaisse quelque peu la conscience troublée de Guts pour se tourner davantage vers celle de Shierke, le jeune sorcière qui découvre un monde qu’elle ne connaît pas, elle est plus que jamais au centre de ce volume, c’est même elle qui aura le mot de la fin. A coté de ça les autres personnages qui accompagnent Guts continuent d’agacer par leurs simple présence et leur utilité toute relative.
Le moment le plus important reste sans doute le dialogue entre Guts et le chevalier squelette, qui enfin se dévoile un peu tout en gardant son aura énigmatique de sage gardien du savoir. A l’issue de cette nouvelle rencontre Guts connaît un nouveau trouble : l’espoir pour Casca mais la crainte de la perdre, sentiment ambivalent qui sied à merveille au personnage !
Pour le reste on regrette que le combat de la plage paraisse si brouillon, la mise en scène est quelque peu ratée ici. 


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News