Baki Vol.19 - Actualité manga

Baki Vol.19

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 13 June 2008

Cette fois c'est terminé, les condamnés sont de l'histoire ancienne, ils ont tous été écrasés (un peu facilement en ce qui concerne les derniers d'ailleurs), mais certains combats ont laissés des traces. Hanayama s'est fait arraché la peau du visage, Doppo et Katsumi sont brûlés, mais le plus gravement atteint c'est Baki qui est empoisonné et dont les jours sont en danger… Quel avenir pour notre héros ?

Voilà un volume bien étonnant et totalement inattendu ! Ce dernier est centré sur un personnage surprenant pour ce titre : le clone de Mohammed Ali, (rebaptisé pour l'occasion pour des problèmes évidents de droits) et pour le coup il faut le reconnaître, celui ci est vraiment reconnaissable, malgré le trait si particulier de l’auteur. Le boxeur introduit dans le tome précédent n'est autre que son fils ! Une nouvelle fois Itagaki semble décidé à se faire plaisir et peu importe la cohérence de son scénario, car ici, il adopte une posture qu'on ne cautionne pas forcément : On assiste à un long flash-back, nous présentant la rencontre entre Muhammad et Yujiro Hanma, l’ogre, il y a de cela des années...jusque là tout va bien, le problème c’est que c’est totalement incohérent avec la personnalité de l’ogre ! Celui ci qui depuis le début souhaite détruire ses adversaires, témoigne du respect à Ali parce qu’il est un « espoir pour ceux que le système a toujours tenté d’écraser » ! Depuis quand l’ogre se souci de ceux que le système à toujours tenté d’écraser ? D’habitude c’est lui qui les écrase !! Il faut reconnaître que c’est assez ridicule, sous prétexte que l’auteur a du respect pour un personnage réel, il dénature un de ses personnages…

Pour le reste, Baki retourne dans les montagnes retrouver Ando et le singe démon dans l'espoir de se ressourcer et de guérir, mais bien sur ça ne parle pas aux lecteurs qui ne connaissent pas la première saison, ce qui pour la énième fois dessert fortement le titre !
Mais au final Retsu apparaît et agit d’une façon bien étrange, ce qui va lancer le nouvel arc de la série que l’on attend malgré tout avec impatience !

Un tome en demi teinte, avec des choix étranges, encore peut on dire, mais qui annonce une seconde partie intéressante.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

13 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News