Baki Vol.16

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 23 March 2015

Les guerriers de l'arène, malgré les nombreux coups bas des condamnés, mènent la danse et semblent prendre le dessus sur leurs puissants adversaires. Il faut dire que si les condamnés ne sont que cinq, c'est loin d'être le cas des guerriers de l'arène, toujours plus nombreux à intervenir et à réclamer leur part du gâteau ! Cette fois ce sera au tenant du titre, Baki en personne de se mesurer à eux, et le challenge sera de taille puisqu'il doit en affronter deux simultanément !


On avait donc laissé notre héros enfin sur le devant de la scène, face à un adversaire, on va très vite le retrouver face à deux combattants ! En effet Yanagi et Sikorsky vont s'allier pour affronter le champion de l'arène...mais cela ne suffira pas tant ce dernier démontre une puissance hors du commun. Il les corrige sans peine !


D'un côté on ne peut être que ravi de voir enfin Baki briller, lui qui jusqu'à maintenant apparaissait comme un personnage secondaire, mais on ne peut que trouver navrant que ce dernier développe autant de force parce qu'il a couché, pour la première fois, avec une femme ! C'est juste pathétique. Qu'il se surpasse pour protéger celle qu'il aime passe encore, c'est même une excellente raison que de nombreux auteurs utilisent, mais rattacher ça au sexe...ça y est il est devenu un homme et se sent surpuissant...bof !


Ce qui déstabilise également c'est justement le sort réservé aux condamnés, invincible et surpuissant dans les premiers tomes et qui ici ne sont plus que des faire-valoir pour nos héros qui se font plaisir.


Alors certes on sent bien que d'un certain côté l'auteur se fait plaisir, et oui, il nous fait plaisir également, mais là c'est trop radical.


On trouve cependant des choses vraiment surprenantes et intéressantes dans ce tome, comme la relation entre Doyle et Katsumi, donnant lieu à un affrontement là encore très violent entre Doyle et Yanagi (et oui pour la première fois deux condamnés vont s'opposer), avant de finir sur le retour attendu du redoutable Jack Hammer face à Sikorsky...et là encore on craint que ce dernier ne tienne une nouvelle fois le rôle du faire valoir…


Un tome qui malgré toutes ses qualités, son action prédominante, laisse quelque peu sceptique. Mais le final nous annonce un retour dans l'arène du sous-sol...et ça c'est terriblement excitant !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News