Attaque Des Titans (l') Vol.22 - Actualité manga

Attaque Des Titans (l') Vol.22

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 18 August 2017

La bataille entre le Bataillon d’exploration et le trio formé par Reiner, Bertolt et le titan bestial s’est soldée par la victoire du camp de l’humanité. Suite à un dilemme de taille, Armin est devenu le titan colossal, seule solution pour garantir sa survie, tandis que Livai a finalement choisi de laisser Erwin mourir en paix. Cette victoire a alors permis à Eren d’accomplir son objectif : retourner dans sa maison d’enfance et découvrir les secrets que son père dissimilait dans la cave. L’humanité apprend ainsi l’origine des titans et le passé d’Eren, une histoire qui monte aux tensions entre le peuple d’Eldia, initial détenteur du pouvoir des titans, et le peuple de Mahr…


Le volume précédent nous a offert une progression scénaristique comme la série n’en avait encore jamais connu. La cave de la maison d’Eren étant atteinte, les révélations sur l’origine des titans nous étaient enfin dévoilées, ce qui signifiait un très grand nombre d’informations à ingérer pour le lecteur, de quoi décontenancer tant Hajime Isayama a beaucoup à dire sur l’origine des monstres, et sur les origines de son univers, tout simplement. Ce vingt-deuxième tome se situe dans cette exacte lignée et, tout le long, il nous offre de nouvelles informations qui permettent de sceller l’histoire de Grisha Jäger, et la manière dont la situation a évolué jusqu’à maintenant. Et force est de constater que Hajime Isayama est un talentueux narrateur qui avait pensé son monde depuis un moment déjà. Une fois encore, certaines révélations rejoignent des événements qui se sont déroulés il y a un moment de ça, dans le tout premier tome par exemple, des éléments narratifs qui prennent même sens désormais. Par exemple, le titan responsable des morts de la mère d’Eren et de Hannes n’a rien d’un hasard, l’auteur allant même justifié comment le protagoniste en est venu à utiliser l’Axe contre ce monstre, il y a une dizaine de tomes.


Tout est donc passionnant à suivre dans ce tome puisque chaque chapitre permet de reconstituer un peu plus le grand puzzle de la série. La bonne idée de ce volume est de démarrer par un récapitulatif de ce que nous apprenait le tome vingt-et-un, en guise de remplacement de la page de présentation des personnages. Tous ces nouveaux éléments étant délicats à ingérer, ce récapitulatif permet de mieux appréhender ce nouveau volume, le comprendre, et saisir l’immense univers de la série. Le contenu du tome présent étant si dense que ce rappel semblait nécessaire, un rappel qui permet ainsi de profiter pleinement de ces révélations passionnantes.


Pourtant, cet opus aurait pu se montrer classique dans sa forme en montrant simplement le flashback de Grisha Jäger, jusqu’à son dénouement. Mais la narration de Hajime Isayama se montre plus originale que ça. Il y a d’abord la fin du flashback dans un premier temps, mais la suite se montre plus habile, dévoilant l’impact de ces révélations sur le noyau de l’humanité que nous avons suivi jusqu’à présent, ce qui permet de soulever d’autres interrogations auxquelles la suite de l’histoire devra répondre. Et en dehors de ça, c’est tout un épilogue que nous offre la dernière partie du tome, un épilogue qui marque une véritable rupture entre la série que nous avons connue jusqu’à présent et la suite qui se prépare, un épilogue qui atteste clairement qu’un cycle vient de se terminer dans L’Attaque des Titans. Et puisque la série a souvent brillé par ses personnages, ce sont eux qui sont mis en avant sur les dernières pages, leurs motivations aussi, une véritable symbolique merveilleusement illustrée par la couverture qui illustre parfaitement la situation de la série : Si la liberté semble s’offrir à nos héros, c’est désormais l’horizon vaste et incertain qu’ils doivent scruter, rien ne leur permettant de voir de quoi l’avenir sera fait. Et, évidemment, c’est un symbole qui laisse croire que la lutte n’est pas terminée.


Alors, on peut ressentir une forte émotion en fermant ce tome, émotion liée à toutes ces aventures vécues jusqu’ici qui ont amené cet aboutissement. Certes, la série est loin d’être terminée, mais rarement une œuvre aura tant donné l’impression qu’une page se tourne. A ceci s’ajoute l’efficacité du scénario, complexe, mais brillamment écrit, qui nous permet de refermer, satisfaits, ce dernier tome du premier cycle de L’Attaque des Titans. L’auteur est un excellent conteur, et cette simple idée rend impatient quant à la suite du récit.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News