Atelier des sorciers (l') - Collector Vol.3 - Actualité manga

Atelier des sorciers (l') - Collector Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 11 Octobre 2018

Grâce à son sort transformant le rocher en sable, et avec l'aide d'Agathe, Coco a pu sauver le jeune garçon prisonnier, mais les conséquences ont été bien plus grandes que prévues: tout le lit de la rivière a été touché par le sort, de manière étonnante. Aux aguets, la Milice des Sorciers y voit un sort interdit et, comme le veut l'usage, s'apprête à effacer la mémoire de la jeune fille... Pourra-t-elle être tirée d'affaire ?


S'il n'y a évidemment aucun vrai suspense concernant la réponse à cette question, la fin de cette partie s'avère intéressante pour plusieurs raisons: en plus de mieux y cerner l'intransigeance de la Milice des Sorciers dirigée par Ys, les événements continuent d'interroger quant à ce que l'homme encapuchonné a fait subir à Coco dans le volume précédent... Enfin, cette petite aventure permet aussi de voir qu'Agathe a évolué: autrefois si solitaire et uniquement intéressée par sa progression personnelle, elle s'est clairement un peu plus ouverte, fait attention à son entourage... même si elle conserve sa langue bien pendue ! Reste qu'avec tout ceci, Kieffrey peut enfin envisager de la laisser passer son deuxième examen d'apprentie sorcière, qui la rapprocherait un peu plus de son rêve d'avenir...


Et la question de l'avenir sera au coeur d'une autre partie du volume ! Avec la perspective de passer sa 2e épreuve qu'a désormais Agathe, l'occasion nous est donnée d'en apprendre un petit peu plus sur les épreuves du pentagramme, à savoir les 5 examens que les apprentis sorciers doivent passer au fil de leur formation. Cinq épreuves visant surtout à se tester et à apprendre à mieux se connaître soi-même, étapes-clés pour devenir un sorcier accompli. Avec ça en tête, les 4 apprenties de Kieffrey sont amenées à parler un peu de leurs désirs pour le futur, et chacune d'elle a peut-être déjà son idée: Agathe est certaine de ce qu'elle veut en souhaitant suivre la me^me voie que ses illustres aînés, Tetia affiche des souhaits pleins de bonté, Trice s'avère être plus réticente concernant les examens et préférerait ne jamais devenir adulte... Et Coco dans tout ça, quelle sera sa voie ?


Entre petits moments de tranche de vie et de discussions de ce genre, Kamome Shirahama sait continuer de varier les ambiances, tout en poursuivant dans les détails la découverte de son monde magique: la magie est toujours là, autour des personnages, via des éléments qui parfois permettent à l'autrice d'aller encore plus loin dans l'exploitation de son concept (on pense aux poudres colorantes pour teinture magique)... Mais cette magie sera-t-elle toujours bénéfique ? Rien n'est moins sûr...


Car, dans l'ombre, la Confrérie des capuchons continue doucement, mais sûrement ses actes, en octroyant à Coco, sans qu'elle le sache, quelque chose qui finit par attirer l'attention de Kieffrey... Et c'est alors ce dernier qui, lui-même, devient plus mystérieux, voire inquiétant lors de certaines cases où il affiche un visage plus sombre. Qu'est-ce qui l'intéresse tant dans ce qu'il récupère auprès de Coco ? Pourquoi ment-il aux autres ? Quel est son but ? Le sorcier servant de maître à Coco devient de plus en plus intrigant...


Un autre personnage important du tome n'est autre que Tarta, le jeune garçon protégé de M. Nornois, dont le rôle prend plus de place dès lors qu'il s'intéresse à Kieffrey et, surtout, qu'il sympathise avec Coco. Tout en suivant avec bienveillance et malice le lien qui se bâtit entre lui et notre héroïne, on découvre non seulement chez lui une personnalité sympathique, mais aussi un aspect plus cruel du monde des sorciers, via le handicap qui le touche et qui l'éloigne de la magie. A travers Tarta, la mangaka semble alors glisser doucement un message d'espoir: malgré son handicap ou sa différence, il est possible de trouver sa voie, sa place, et d'avancer. Ce n'est qu'esquissé, mais ça pourrait très bien être remis en avant plus tard.


Une chose est sûre: Kamome Shirahama emballe à nouveau très facilement avec ce troisième volume, d'autant plus que ses dessins restent un régal pour les yeux avec leurs nombreux détails et leur diversité dans les découpages. La mangaka continue de très bien gérer son univers où, entre tranche de vie, petites aventures et événements plus inquiétants, on se laisse aisément immerger.


Notons que Pika Edition continue de chouchouter la série avec une nouvelle édition collector ! Cette fois-ci, on troue encore une jolie jaquette alternative en accord avec celles des deux premiers tomes, et affichant aussi l'illustration standard au verso. Mais le supplément attirant le plus l'attention est un carnet de notes d'une grosse cinquantaine de pages. S'il ne comporte pas d'illustrations (chaque page possède juste un cadre et un cercle magique aux couleurs de la série), cet objet vaut surtout pour sa très belle fabrication: couverture rigide, magnifique sérigraphie en doré brillant affichant le profil de Coco dans un beau décor... Pour 3,45€ de plus que l'édition standard, ce bonus devrait assurément avoir de quoi plaire aux collectionneurs.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News