Assassination classroom Vol.21 - Actualité manga

Assassination classroom Vol.21

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 12 Juillet 2018

Alors que sort le 21ème volume d’assassination classroom, il est temps de dire au revoir à la classe E, car il s’agit des derniers chapitres de l’œuvre de Yûsei Matsui. 


Divisé en deux parties distinctes, ce tome tranche radicalement avec le précédent. La première moitié se situe après le tragique événement, alors que la classe E doit reprendre sa vie en main. 


Diplôme en poche, les élèves, grâce aux enseignements de Koro-sensei, ont trouvé la voie qui leur était destinée. Les premières pages du tome se font pédagogiques, à l'image de la série, elles récapitulent les messages qui nous furent transmis tout au long de celle-ci. Un condensé, peut-être trop lourd pour pleinement nous intéresser.


Yûsei Matsui nous permet ainsi de voir l'évolution des élèves. Mais était-il vraiment nécessaire de les accompagner jusqu’à leur vie d’adulte ? Pas vraiment, car il y a beaucoup de redites ou d'évidences.


Durant la seconde partie, koro-sensei, loin d'être un simple souvenir apparaît. Ces chapitres, qui se veulent humoristiques, étaient peut-être de trop et désamorcent malheureusement totalement l'aspect mélancolique des précédentes pages. 


En ce qui concerne le graphisme, nous pouvons voir la nette évolution du coup des crayons depuis les débuts de l’auteur. Il s'est transformé au fil du temps et même si la scène finale était ancrée dans son esprit dès le début de cette histoire, il est clair que son expérience n'a pu qu'améliorer sa série. 


Toutefois, nous pouvons, un peu, regretter le choix des couvertures du tome 20 et 21. Il aurait peut-être été plus pertinent de les inverser. Cette dernière jaquette, absolument magnifique, est empreinte d'une nostalgie qui se prêtait mieux à l'ambiance du précédent tome. D'autant plus que l'illustration n'est pas sans rappeler la scène clé de celui-ci. En revanche, la 20eme couverture est très lumineuse. L’arc-en-ciel, les fleurs, l'herbe verte et le ciel bleu peuvent symboliser le printemps, l'espoir et le renouveau. Un renouveau qui est notamment porté par Nagisa, apparaissant avec l'ombre de son ancien professeur. 


Ainsi, si la série aurait pu se terminer sur la très belle conclusion du tome précédent, l’auteur a préféré prolonger de quelques pages supplémentaires pour accompagner ses personnages. C’est donc sur une note très positive, avec l’espoir d’un développement personnel offert au lecteur, qu’Assassination Classroom s’achève.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
zebuline

13 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News