Artelier Collection Vol.10 - Actualité manga

Artelier Collection Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 28 September 2011

Nos héros sont infiltrés dans la base de Génos et Makumo fait face à un Kirriku qui semble l’avoir trahit…

Voilà un volume intéressant où l’auteur nous propose enfin de véritables surprises, de vrais rebondissements et surtout il sort de cet aspect linéaire et manichéen qui en devenait presque caricatural ! On a enfin des personnages qui réfléchissent à ce qu’ils font et aux conséquences de leurs actes ; ainsi des stratégies sont élaborées avec des visions à long terme ! Ce n’est pas transcendant, ce n’est pas non plus totalement surprenant mais au moins on a là un schéma narratif plus intéressant que ce qu’on a connu jusqu’à maintenant avec cette série.
On a de l’action, on a des révélations, on s’attarde sur quelques personnages…bref, on a donc là un tome bien construit qui vient relever le niveau de la série…dommage que cela arrive un peu tard, car une fois l’étiquette « shonen sans saveur » collée, il est difficile de s’en défaire.

Pour autant, malgré la nette amélioration, ce volume n’est pas exempt de défauts : pourquoi l’auteur s’acharne t-il autant à faire de Makumo (son personnage principal, rappelons le), un abruti qui ne sert strictement à rien ? Quand s’est-il montré utile depuis le début de la série ? Il n’a fait que se mettre en difficulté et attendre qu’on vienne le sauver. Rarement un personnage principal a été aussi mal exploité. Heureusement il est peu présent dans ce volume, laissant la place à Kiriku justement absent depuis longtemps.
Un combat bien mené occupe une grande partie du tome, qui malgré tout laisse (encore) un arrière goût amer avec deux chapitres « bonus », d’un intérêt très limité, qui viennent conclure le volume.
Le premier revient sur la rencontre entre Kiriku et son maître, Jenk. Une histoire pas passionnante mais qui a malgré tout sa place ici. Par contre le seconde s’avère bien inutile et surtout sans aucun intérêt : elle se veut drôle mais est davantage ridicule. Il s’agit là d’un autre défaut de ce titre : son humour est loin de faire mouche les trois quarts du temps.

Alors que le volume était plus prenant, plus maîtrisé que les précédents, il est dommage de finir sur une note négative.


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur


14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News