Arago Vol.3 - Actualité manga

Arago Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 08 April 2013

Joe, bien qu’il ne soit pas au courant de la disparition de Patchman, est bien déterminé à attraper ce dernier. Mais quelle est l’origine de cette dévotion ? Arago apprend le douloureux passé de son mentor, lui permettant de revoir son comportement vis-à-vis de lui… Et alors que les affaires paranormales se succèdent, notre héros va se trouver face à de vieilles connaissances après l’assassinat étranges d’Ames, le gourou que l’apprenti policier a mis derrière les barreaux…

Le premier volume présentait le pitch de départ, le second s’amusait à développer les différents concepts de la série, et ce troisième opus lance véritablement l’histoire. La phase d’introduction d’Arago s’achève donc ici, et l’auteur nous livre un troisième volet bourré de petites surprises et retournements de situation divers.

Dans un premier temps, nous revenons sur la jeunesse de Joe, et les raisons qui le poussent à traquer Patchman sans relâche. Si l’histoire de ce dernier se révèle très classique, on est ravi d’en apprendre plus pour ce personnage original auquel on s’attache de plus en plus. Sous ses airs de policier expérimenté restant dans l’ombre dans les premiers chapitres, Joe a droit à de plus en plus d’honneur et se présente désormais comme un personnage important du récit. Il est d’ailleurs appréciable de voir ce flashback arriver si précipitamment car c’est bien les relations entre Arago et son mentor qui vont s’en retrouver affectées, il fallait bien ça pour forger définitivement la relation de policier et assistant entre les deux individus.

La suite du tome va définitivement lancer l’histoire qui, très originale sur ses débuts, se présente maintenant et malheureusement comme classique. Le surprises qui attendent le lecteur ne le sont pas tant que ça finalement, et le retour sur scène des deux personnages qui a lieu était prévisible depuis les premiers chapitres. Il en va de même pour la relation de rivalité entre notre héros et Seth qui s’avère bien peu surprenante… Fort heureusement, la mise en scène est plutôt remarquable et s’avère explosive et le mangaka ne renonce pas totalement avec la bonne humeur de certains chapitres puisque l’intrigue finale de ce tome s’oriente sur une histoire au finale très indépendant du scénario autour de Patchman et Brionac.

L’histoire d’Arago est véritablement lancée, désormais. On ne peut se le cacher, le fait que Takahiro Arai ai opté pour un scénario shônen très classique nous déçoit quelque peu quand on a lu l’excellent Darren Shan. Mais n’oublions pas que sur ce précédent titre, le mangaka n’était que dessinateur et disposait d’une histoire toute fournie… Ne soyons pas totalement médisants, car ce tome 3 d’Arago est bien loin d’être mauvais. Il regorge de quelques qualités comme la mise en avant de Joe, le lancement de l’histoire de la série et un coup de crayon assez particulier pour un shônen de ce genre. Reste à voir de quelle manière l’auteur va développer son intrigue car maintenant que celle-ci est lancée, on ne peut que prier que l’artiste s’écarte des sentiers battus et nous proposes quelque chose d’original.


Takato


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News