+Anima Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 02 September 2013

Ce dixième tome vient marquer la fin des aventures de Cooro, Husky, Senri et Nana, c’est donc sur ce chiffre symbolique que nous allons partager la dernière aventure de nos jeunes héros.

La série s’est avérée agréable, sympathique, mais n’a jamais été réellement passionnante en soi, sans doute à cause de jolies histoires intéressantes mais un peu creuses et une absence de fil rouge. Le personnage principal, à savoir Cooro est un peu à l’image de l’ensemble du titre, attachant mais un peu vide. Et bien le parallèle continue avec ce dernier tome, qui se révèle bien plus intéressant car nous dévoilant enfin la passé de ce héros dont on ignorais tout !

Il aura donc fallu attendre le dernier tome pour découvrir une histoire dépassant les quelques chapitres et exposant le passé de celui qui nous est présenté comme le personnage principale. Cooro retourne là où il a grandit, auprès de scientifiques capables de greffer des Anima ou de les retirer à leurs hôtes…peut être l’occasion pour Husky et Nana qui l’ont toujours vécu comme une malédiction d’avoir enfin une vie humaine normale ! Et si Cooro était un Anima artificiel ? A t-il entraîné ses compagnons dans un piège pour qu’on leur vole leurs Animas ? Leurs routes vont elles se séparer ? Autant de question dont le lecteur connaît déjà les réponses, mais qui permettent une intrigue intéressante entraînant une évolution des relations entre les personnages. Et bien que l’ensemble demeure toujours aussi enfantin, un peu léger et prévisible, cela n’en est pas moins touchant pour autant. L’histoire de Cooro, bien que brève est vraiment émouvante et la conclusion est tout simplement parfaite pour un titre de ce genre, elle arrive à nous toucher, sans tomber dans le mièvre et sans être trop « enfantine ».

On a donc droit a une belle conclusion pour une série attachante malgré tout, qui n’aura peut être jamais réellement décollé, mais qui n’aura jamais vraiment déçu non plus, une série égale du début à la fin, légère et rafraîchissante !

A noter que la réédition de Taifu est une bonne idée qui permettra à ceux qui étaient passés à coté de découvrir plus aisément ce joli titre (ou de pouvoir le conclure comme votre serviteur).


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News