Ajin Vol.17 - Actualité manga

Ajin Vol.17

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 25 October 2021

La bataille contre Sato arrive à son terme, il s'est enfui et semble désormais hors de porté...tout le monde baisse les bras à l'exception de Kei qui refuse de lâcher prise et va jusqu'à s'accrocher à l'hélicoptère que Sato a dérobé... Il y a aura donc bel et bien une ultime confrontation!

Commencée en 2012, la série arrive à son terme avec ce dix septième opus qui conclut non seulement un affrontement entamé depuis bien des tomes mais également un titre prenant et passionnant qui aura su nous tenir en haleine depuis ses toutes premières pages!

Tout semble perdu...Sato est en fuite et il apparaît impossible de l’arrêter désormais... le seul à refuser cet état de fait n'est autre que Kei, bien décidé à lutter jusqu'à la dernière seconde, mêmes si ses chances sont infimes!
Et si l'entrée en matière du volume peut nous apparaître longue et dénuée du moindre intérêt, cela ne sera pas sans conséquence pour la conclusion, tel un ultime twist final (qu'on voit malheureusement venir...cela aurait eu tellement plus d'impact si le dialogue présent en début de tome avait été placé plus tôt dans la série et remis sous forme de flash-back avant l'ultime assaut de Kei).
Mais cette scène d'intro, en bon fusil de Chekov, va irrémédiablement avoir un impact sur la conclusion. Une conclusion originale qu'on ne pouvait pas anticiper avant le chapitre d'ouverture du présent tome, et qui par conséquent fait son effet.

Ce qui apparaît étonnant sans être non plus une réelle surprise, c'est que malgré l'épaisseur de cet ultime opus, il se lit particulièrement rapidement; ce qui a toujours été le cas des tomes de la série.
L'intensité y est pour beaucoup, on tourne les pages de manière presque frénétique, mais c'est aussi du en grande parti à la mise en scène de l'auteur qui, comme à son habitude nous offre des planches aérées, alternant les plans larges avec les plans plus serrés, donnant de la profondeur à ses séquences d'actions aussi lisibles que dynamiques.

Et une fois l'affrontement terminé, l'auteur va prendre le temps de nous présenter la suite des événements, pour le monde en générale mais aussi et surtout pour ses personnages en particulier, on va les voir tenter de reprendre une vie plus ou moins normale après ces événements si étranges, voire traumatisants...et le lecteur va les voir s'éloigner un par un, là encore avec des plans s'élargissant au fur et à mesure dans une mise en scène remarquable; après un petit clin d'oeil au point de départ du premier opus, seul Kei aura droit à un ultime gros plan pour clore le titre, un Kei déterminé à aller vers le futur, vers de nouvelles aventures...
Et ces nouvelles aventures c'est tout ce qu'on souhaite à Gamon Sakurai, un auteur talentueux qui est parvenu à créer une histoire fascinante et terriblement efficace!

Encore une page de notre parcours de lecteur qui se tourne, et celle ci va indéniablement laisser des traces!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News