Ajin Vol.16 - Actualité manga

Ajin Vol.16

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 24 Febuary 2021

Durant sa lutte contre Kei, Sato, alors qu'il s’apprête à faire ses adieux, produit en masse des fantômes noirs qui submergent la base militaire et ses alentours...un véritable massacre commence car rien ne semble pouvoir arrêter ses fantômes qui tuent tout ce qu'ils approchent...
De son coté, Kei poursuit sa lutte contre Sato qui s’apprête à tirer sa révérence!

Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce tome est l'avant dernier de la série...et clairement je ne l'avais pas vu venir! On pourrait alors penser que les choses vont se précipiter...mais cela fait déjà pas mal de temps que les événements se précipitent, cela fait plusieurs tomes qu'on a du mal à reprendre notre souffle tant le rythme est intense et effréné!
Et bien celui ci est dans la continuité, il se lit d'ailleurs encore une fois relativement vite, ce qui s'explique certes par le peu de dialogue qui le composent mais aussi par son intensité qui nous pousse à tourner les pages frénétiquement!

On commence par assister au massacre commis par les fantômes noirs, une force inarrêtable qui avance inexorablement...des secours sont organisés pour soigner les blessés des attentats: ils feront parti des premières victimes de cette marée sombre. Même les militaires se montrent incapables de les arrêter!
Au sein de la base, les alliés de Kei tentent de s'organiser pour endiguer le flux mais rien n'y fait.

Kei de son coté continue de tenter d'arrêter Sato, alors que ce dernier prétend vouloir quitter le pays pour ne plus y revenir... ce serait une façon de mettre un terme à ce combat, mais il apparaît hors de question de le laisser partir sans qu'il paye le prix de ses crimes! L'auteur nous fait peur l'espace d'un instant en nous sortant le fameux cliché de la perte de mémoire...et à ce moment on ne peut s’empêcher de se dire que cela vient tout gâcher... Mais cela ne dure pas, au contraire cela sert à mettre en scène une nouvelle course poursuite encore plus endiablée que jamais.

Mais contre toute attente, ce qui retient le plus notre attention dans ce tome, ce n'est pas l'affrontement entre notre héros et sa nemesis, ni même la marée monstrueuse qui s'abat sur la base, mais bel et bien un homme, le professeur Ogura, un scientifique qui révèle ici sa vraie nature et commence à nous expliquer des choses inattendues, comme l'origine même des Ajin il y a de cela plusieurs millénaires...Et il semblerait bien que celui qui était peut être déjà là au commencement, soit la clé de la fin!

Un avant dernier tome aussi prenant et surprenant que les précédents, qui nous montre des héros submergés sur le point de tout perdre...la conclusion n'en sera que plus grandiose!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News