A tes côtés Vol.3 - Actualité manga

A tes côtés Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 23 November 2020

Chronique 2 :

Hotaru est maintenant conscience d'une chose : Elle est amoureuse de Hananoi, ainsi la "période d'essai" entre eux deux a bel et bien porté ses fruits. Seulement, troublée par les sentiments qu'elle ressent, elle peine à avouer à son petit-ami qu'elle l'aime. Tandis qu'une nuit de révisions entre amis se profile chez Hananoi, ce qui ne semble pas spécialement ravir l'adolescent, la jeune fille va tenter tant bien que mal de dépasser ses appréhensions, afin de se livrer à l'élu de son cœur.

L'histoire d’À tes côtés a fait un bond fulgurant : Après seulement deux volumes, la situation a progressé au point que Hotaru est belle et bien tombée amoureuse de Hananoi. Le plot de départ autour de la période d'essai n'a donc plus lieu d'être, aussi c'est une romance en bonne et due forme que nous nous apprêtons désormais à suivre. Est-ce un mal ? Non, loin de là même. Cette évolution évite à la série de Megumi Morino de faire du surplace, tandis que le principe de cette comédie sentimentale reste tel quel : Mettre l'accent sur deux adolescents aux conceptions de l'amour particulière, et qui s'affirmeront et se découvriront encore plus au fil des opus.

Alors, même si Hotaru est amoureuse, il reste encore beaucoup à traiter pour mener les deux amants vers une finalité, aussi bien pour l'un que pour l'autre. Dans ce troisième tome, la mangaka continue donc cette exploration du binôme à travers quelques moments du quotidien qui jouent toujours avec un certain classicisme dans la formule. Ainsi, le petit boulot occupé par l'héroïne est l'occasion pour Hananoi de connaître quelques jalousies. Cliché ? Un peu, mais c'est sans compter l'écriture toujours pleine de finesse de l'autrice, qui évite ainsi les mélodrames banals et sans intérêt. Au contraire, ce sera ici l'occasion d'ouvrir les membres du couple l'un vers l'autre, encore plus, et ainsi les développer davantage.

A tes côtés ne perd donc en rien de son charme après de telles avancées du scénario, avancées qui se poursuivent d'ailleurs puisque Megumi Morino trouve toujours le moyen de faire aller ses deux tourtereaux de l'avant, afin que son manga ne piétine jamais. Et encore une fois, toute l'ambiance feel good du récit fait des merveilles, notamment parce qu'il ne se dégage aucune malveillance ni aucune noirceur dans les réactions des deux personnages. Et même quand l'ambiance se fait un poil plus dramatique, le titre conserve sa petite fraîcheur qui lui sied si bien. Et à ce propos, on appréciera le focus bien particulier sur Hananoi, ce garçon solitaire qui semble mépriser tous ceux qui voudraient se lier d'amitié avec lui. La réalité est un peu plus ambiguë, et l’œuvre l'aborde agréablement, en subtilité et avec beaucoup de bienveillance.

C'est donc un troisième tome aussi épatant que les précédents que nous offre ici la mangaka, qui maîtrise parfaitement sa formule. A tes côtés reste une romance fraiche, positive et généreuse grâce à deux personnages attachants, et qu'on apprécie voir évoluer chapitres après chapitres. Et quand bien même l'autrice piocherait régulièrement dans les schémas classiques d'histoires du genre, c'est toujours dans le but d'impacter son histoire, et jamais pour faire dans le revu. A tes côtés reste un joli moment de douceur d'adolescence et chaque fois, et on ne s'en lasse pas.


Chronique 1 :

A force de côtoyer Hananoï, Hotaru a découvert un garçon certes parfois excessif dans ses sentiments, mais aussi profondément attentionné, débordant d'amour, et lui faisant ressentir une multitude d'émotions qu'elle ne se connaissait pas encore. Si bien que la jeune fille n'a bientôt plus de doutes: elle est tombée amoureuse, pour la première fois de sa vie. Elle cherche alors à répondre à ses sentiments en sa déclarant à lui, tout comme il l'a fait envers elle auparavant... mais n'y parvient pas encore, comme si quelque chose la bloquait encore. Hananoï, lui, saura encore faire montre de toute sa patience, de toute sa bienveillance, en affirmant à celle qu'il aime qu'elle eut prendre son temps, afin d'être parfaitement prête le moment venu. mais qu'en sera-t-il quand une vieille connaissance de la jeune fille réapparaîtra dans sa vie ? Croisé brièvement dans le tome 2, Sôhei Yao, un copain d'enfance de Hotaru, devient ici le nouveau collègue de notre héroïne sur son lieu de travail. Le nouveau venu est beau gosse en plus d'être naturel plutôt avenant, et risque fort de provoquer des sentiments un peu plus négatifs chez Hananoï...

Ce troisième opus est donc marqué par la véritable entrée en scène de Yao, un garçon assez intéressant car non seulement il évite les poncifs habituels pour l'instant (il ne se posera en aucun cas comme un rival amoureux), mais aussi car il provoque chez chacun de nos deux héros des choses différentes.

Ainsi, on l'avait déjà largement vu auparavant, mais Hananoï est un garçon très exclusif dans son amour: il affirme ne pas avoir besoin d'amis tant qu'il a sa précieuse Hotaru, montre encore cette facette de lui en début de volume devant un Keigo tâchant pourtant de sympathiser... Alors quand surgit l'avenant et beau Yao, c'est forcément une jalousie excessive qui apparaît en lui ! Mais pas une jalousie violente: il cherche simplement à s'accaparer encore plus Hotaru, ce qui peut parfois apparaître pesant même pour notre héroïne (et sans doute est-ce pour ça que ses précédentes petites aies l'ont toujours vite plaqué), mais derrière cette façade c'est surtout son côté débordant d'amour et attentionné qui transparaît à nouveau. Et quelque part, cela permet encore à Hotaru de découvrir un peu plus celui qui vient juste de faire chavirer son coeur.

Quant à Hotaru, l'arrivée de Yao est l'occasion idéale pour réveiller en elle certains souvenirs d'enfance, et c'est alors une partie du passé de notre héroïne que l'on a l'occasion de découvrir, autour d'une amitié qui fut brisée à cause de sentiments amoureux et d'une incapacité à soutenir vraiment l'autre quand il le fallait. Sans doute l'incapacité de Hotaru à tomber amoureuse (du moins, avant très récemment) venait-elle de là. Et sans doute est-ce aussi en se remémorant ces souvenirs qu'elle saura trouver les réponses sur pourquoi elle ne parvient pas encore à déclarer son amour à Hananoï, et sur ce qu'il lui faut faire pour y parvenir.

"Cette fois, je veux être capable de prendre soin de ceux qui me sont précieux..."

L'écriture proposée par Megumi Morino reste alors maligne est très belle, tant l'autrice ne brusque rien et répond de manière attentive et logique aux évolutions de ses personnages. Des évolutions qui, une nouvelle fois, ce font pas à pas, au gré de nouvelles premières fois, d'événements passés ensemble comme la Saint-Valentin, et en faisant toujours attention l'un à l'autre sans se brusquer. C'est alors avec beaucoup de naturel qu'arrive une étape importantes dans les dernières pages, étape nous laissant sur de très jolies promesses pour la suite de cette romance bourrée de qualités !
   

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Takato

15.5 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News