50 nuances de gras Vol.2 - Actualité manga

50 nuances de gras Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 19 July 2019

Une elfe accro aux frites, une elfe noire au popotin trop rebondi, une sirène, une mandragore, une louve-garou, une ogresse aimant trop la bière... En un rien de temps, le chiropracteur Naoe s'est retrouvé à devoir s'occuper de toutes ces créatures aussi charmantes qu'envahissantes afin de les aider à maigrir... et ses péripéties au quotidien ne font que commencer !

En effet, ces demoiselles dignes d'un monde fantasy n'ont pas fini de le mettre au défi, mais aussi de parfois lui en faire voir de toutes les couleurs de par leur caractère bien marqué. On s'amusera donc toujours de voir Erufuda et les autres bousculer un peu la vie de Naoe, sans méchanceté mais souvent avec un certain remue-ménage, et on doit cela à bien des petites choses: leurs petits crêpages de chignon (surtout entre les deux elfes), leur petite pointe d'érotisme parfois gênante, et évidemment leurs soucis de poids ainsi que, bien souvent, leur capacité à tenir un régime ! Alors que quasiment chaque chapitre reste plutôt indépendant, la lecture ne lasse pour l'instant pas du tout, car l'auteur a su installer une galerie de personnages assez haute en couleurs, il continue de distiller différents petits conseils pour être en forme (par exemple sur les vertus de la natation, des bonnes habitudes au lever et au petit déjeuner...), et il s'applique à exploiter de manière plus ou moins prononcée ses héroïnes...

Qui plus est, des héroïnes, il y en a encore des nouvelles qui font leurs apparition, et elle s'annoncent plutôt réussies ! Une orque prenant soin d'elle, une kobold semant le terreur dans le parc où elle a élu domicile, une satyre jouant des mauvais tours à Naoe... Synecdoche poursuit son tour d'horizon des espèces propres aux mondes fantasy, la mention spéciale revenant sûrement à la kobold, très drôle sur certaines pages.

Enfin, l'auteur sait toujours aussi bien dessiner ses personnages, qui dégagent leur charme avec leurs petits bourrelets en trop et leurs frimousses régulièrement amusantes, et sur ce dernier point il sera difficile de ne pas esquisser quelques sourires face aux bouilles joufflues de la kobold, entre autres.

Au final, la lecture est à la fois rigolote, gentiment coquine et loin d'être bête, et on prend toujours aussi facilement plaisir à la lecture. Après un premier tome très sympathique, l'auteur n'a aucun mal à se renouveler et à nous emporter à nouveau auprès d'Erufuda et des autres, et on espère évidemment que la qualité perdurera !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.25 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News